La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Un complément d'actualité LGBT
Et vous, qu'en pensez-vous?
Dernier Billet
Associatif | International | Politique | 07.07.2011 - 16 h 42 | 18 COMMENTAIRES
Le militant gay qui voulait embarquer sur la flottille pour Gaza était un imposteur

Sale temps pour l’activisme LGBT au Proche-Orient. Après l’affaire de la fausse bloggeuse lesbienne de Damas, une nouvelle imposture vient d’être dévoilée.

Étiquettes : , , , ,

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur Who you get in bed with- human rights, gay rights.

Sale temps pour l’activisme LGBT au Proche-Orient. Après l’affaire de la fausse bloggeuse de Damas (lire Amina Arraf, lesbienne syrienne, serait en réalité Tom MacMaster, hétéro américain), une nouvelle imposture vient d’être dévoilée. Celle d’un activiste gay fictif qui dénonçait sur Youtube la mainmise du Hamas sur la « flottille de la liberté ».

UN ACTEUR ISRAELIEN
Rappel des faits. La semaine dernière, une vidéo est mise en ligne sur Youtube (voir ci-dessus). On peut y découvrir un homme qui se fait appeler « Marc Pax ». Ce dernier raconte avoir été écarté de l’opération parce qu’il voulait représenter un collectif luttant pour les droits des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres opposé-e-s au blocus du territoire palestinien. Affirmant s’être entendu dire que sa participation « ne servirait pas les intérêts de la flottille », « Marc », qui se décrit comme un « activiste gay », dénonce les liens entre les organisateurs de l’action et le Hamas, le parti islamiste au pouvoir à Gaza.« Attention avec qui vous couchez », conclut-il. « Si vous vous impliquez dans la mauvaise association, vous risquez de vous réveiller avec le Hamas. » Mais voilà, celui qui se présentait comme un « activiste gay » n’en est pas un. « Marc Pax », Omer Gershon de son vrai nom, serait en réalité un acteur et entrepreneur en relations publiques israélien de 36 ans.

Comme pour l’affaire Amina, la blogosphère militante a dénoué les fils de la mystérieuse vidéo. Réalisée et montée avec un soin professionnel, l’oeuvre de « Marc Pax » suscite en effet la curiosité des blogueurs LGBT américains dès sa sortie le 23 juin, rapporte le quotidien israélien Haaretz. En particulier de Benjamin Doherty, du site pro-palestinien The Electronic Intifada, qui avait déjà révélé au monde avec d’autres blogueurs l’imposture de la lesbienne de Damas. Les soupçons d’une opération de propagande se confirment deux jours plus tard: « Gershon a eu son portrait publié dans Haaretz, Maariv (ci-contre) ou encore Ynet [des médias israéliens, ndlr] », précise M. Doherty. Un autre blogueur américain, Max Blumental, retrace le parcours de la vidéo à la page Facebook d’un employé du gouvernement israélien et au compte Twitter d’un stagiaire du Bureau du premier ministre. La vidéo a bien été partagée sur Facebook par Neil Lazarus, un représentant de la « communication » israélienne (« hasbara ») du gouvernement. Puis relayée par le biais du Twitter du service de presse du gouvernement, @GPOIsrael. Le tweet a depuis été retiré et remplacé par un message d’excuses. Tout en reconnaissant que la vidéo pouvait « servir les campagnes d’Israël », les services du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu nient catégoriquement être impliqués dans sa production et plaident « l’erreur » d’un de leurs stagiaires. Des excuses et des dénégations qui cachent mal l’embarras des communicants.

PINKWASHING?
La presse et les blogueurs ne s’y sont pas trompés et les spéculations vont bon train. Robert Mackey, sur le blog du New York Times The Lede, souligne qu’il n’y a pas de preuves d’homophobie chez les activistes de la flottille mais relève la participation de M. Gershon à la réalisation d’un spot de publicité produit par Elad Magdasi, dont la page d’accueil YouTube fait un lien vers « Stand With Us », une organisation à but non lucratif qui prend le parti de Benyamin Netanyahou. De son côté, Ali Abunimah, le cofondateur de The Electronic Intifada, soutient que l’excuse du stagiaire servirait de paravent à la stratégie de « marketing virale » de la communication israélienne. Le site accuse les autorités de pratiquer le « pinkwashing ». « Dans les cercles militants pro-palestiniens, le terme se réfère à Israël et à ses partisans qui instrumentalisent le manque de liberté des gays et les lesbiennes dans les pays arabes comme un moyen de peindre la cause palestinienne comme indigne », explique Dan Murphy de The CS Monitor’s. « Ces activistes disent que si c’est manifestement vrai que les gays israéliens ont plus de droits que ceux des pays voisins, il est utilisé pour masquer la brutalité des faits du blocus économique de Gaza et l’occupation de la Cisjordanie. »

Publié par
Bonjour. Je suis journaliste-CM spécialisé dans la gestion des réseaux sociaux Mes blogs sur Yagg: http://yagg.com/author/paul-denton/ Accro à l'info sous toutes ses formes. J'adore les séries télé, la gastronomie, les plaisirs de la chair et les randonnées.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (18)
Le militant gay qui voulait embarquer sur la flottille pour Gaza était un imposteur
  • Par Pas d'accord 14 Juil 2011 - 18 H 35

    C’est moche. Et c’est particulièrement idiot d’avoir à monter une imposture pour faire passer un message qui est en soi vrai et légitime. (On revisionne le film La Bulle de Eytan Fox à l’occasion)

     
  • Par albus1 09 Juil 2011 - 0 H 14

    C’est vrai qu’il est assez flippant.
    Sans être analyste, on voit bien que cette video est tendancieuse: Les droits des LGBT font partie des droits de l’homme, le Hamas est contre, donc pour nos droits il faut être contre le Hamas et a fortiori contre les palestiniens, puisque le Hamas est leur parti.

    C’est pas joli joli: heureusement cela ne résume pas l’état d’esprit de tout les israeliens.

    Un point m’a fait rire: ce jeune homme, à l’air intelligent et tout à la fois simplet, n’a pas bien l’air de savoir taper sur le clavier de l’ordinateur.C’est assez drôle.

    En tout cas, félicitations à la « web vigilance » des militants: nos droits ont de la valeur, nos revendications sont sérieuses: exit les arrivistes de tous bords.

    Fier et Droit

     
  • Par Risah 08 Juil 2011 - 9 H 51

    En quoi cet article est il confus? Les faits me paraissent plutôt clairement exposés, une opération de hasbara utilisant les LGBT pour délégitimer l’opération de la Flottille de la Liberté a été démasquée.

     
  • Par Paul Denton 08 Juil 2011 - 9 H 20

    @chatperonrouge: je suis l’auteur de cet article et je suis absolument d’accord avec toi. La presse devrait pouvoir se rendre sur place. Malheureusement, les temps sont difficiles.

    C’est pourquoi je te propose de faire une donation substantielle. Ainsi, Yagg pourra envoyer un-e journaliste en Israël afin d’enquêter sur place.

    Tu peux acheter un poster pour soutenir le site ici: http://mur.yagg.com/

    Bien à toi.

     
  • Par chatperonrouge 08 Juil 2011 - 8 H 34

    Personnellement, je trouve cet article trés confus.
    Quel en est l’auteur ?
    Ayant un pied en Israël,je pense qu’il faut s’affranchir d’une vision occidentale de cet événement d’autant plus qu’il est en grande partie relaté (commenté) par un journal américain. Cependant, je ne nie pas que l’homophobie soit présente au M.O..
    Mais la situation est tellement complexe et sensible en Israël/Palestine que je suis toujours attristée de lire de telles choses un peu réductrices où il y aurait d’un côté les bons et de l’autre les méchants.
    Il y a tellement d’auteurs qui donnent envie de découvrir cet Etat autrement et qui permettent une réelle réflexion.

     
  • Par traitdunion 08 Juil 2011 - 2 H 33

    …et le plus triste ce qui c’est un hétero qui dit , arrêtons de flotiller dans des mauvais eaux !!!

     
  • Par traitdunion 08 Juil 2011 - 2 H 23

    C’est claire et évident que ça pourrait qu’être un imposteur , en plus sous nos jugs ! C’est claire que Israël est l’un de pays plus démocratique dans le monde et le seul dans le Moyen Orient , et je trouves qu’on a rien à faire à Gaza on vas être viré avec un coup de pieds aux fesses dès qu’on sors le drapeaux Arc en ciel ou pire, qu’on parle du SIDA , voyons soyons réalistes !

     
  • Par Rumi 07 Juil 2011 - 23 H 28

    *ont fini pas on finit ^^

     
  • Par Rumi 07 Juil 2011 - 22 H 33

    Non mais vous comprenez pas avoir le malheur d’être arabe et soutenir les palestiniens revient à être homophobe/belliqueux/antisémite et vouloir la destruction de toute l’humanité à coup de sabre et de boulettes de couscous !
    Non mais tu peux pas test la propagande c’est magique !
    Alala mais je rêve du jour ou juifs et arabes se rendront compte que ce soit disant antagonisme qu’on a crée entre eux n’est que purement politique et n’a aucun fondement ni historique ni religieux , parce que là, depuis le temps que ça dure les deux parties on finit par le croire vraiment !!

     
  • Par Risah 07 Juil 2011 - 21 H 36

    Surtout qu’il y avait des LGBTs à bord de la flottille 😀 http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/gaza-flotilla-activists-queers-welcome-aboard-aid-ships-1.370467

    Super article Paul!

     
  • Par Avicenne 07 Juil 2011 - 21 H 07

    Instrumentaliser notre cause, c’est s’en moquer je pense. Tout ce que je vois c’est qu’on risque de prendre nos cyber-militants moins au serieux, et c’est dommage… Je ne vois pas trop qui pourrai profiter de cette situation.

     
  • Par laurentv 07 Juil 2011 - 20 H 29

    intéressant. espérons que cette révélation fasse plus de mal à la propagande israelienne qu’aux combats lgbt.

     
  • Par Paul Denton 07 Juil 2011 - 19 H 14

    @christophe: j’aime quand tu fais ressortir le militant qui est en toi 🙂

     
  • Par Christophe Martet 07 Juil 2011 - 18 H 37

    Je viens de regarder la vidéo, ce mec est effrayant. Qu’il se cache avant qu’on lui lance des boules à facettes et des platform shoes!

     
  • Par Christophe Martet 07 Juil 2011 - 18 H 34

    Woah, quelle histoire! Merci Paul pour ce récit très fouillé.

     
  • Par Yves 07 Juil 2011 - 17 H 42

    C’est certes malhonnête, et donc condamnable, mais je pense que l’on doit se réjouir de voir que les droits LGBT font désormais parties des concepts que l’on met dans la balance d’appréciation diplomatique en termes de démocratie et de liberté. C’est un tout petit premier pas vers la normalisation d’un critère de liberté, voire d’égalité, pour les LGBT dans les négociations diplomatiques de toute sorte.

     
  • Par Gala 07 Juil 2011 - 17 H 28

    Israël – La seule démocratie au Moyen Orient !

     
  • Par Red 07 Juil 2011 - 16 H 47

    Décidément, on est pas aidés !