La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Un complément d'actualité LGBT
Et vous, qu'en pensez-vous?
Dernier Billet
Politique | 14.06.2011 - 17 h 16 | 30 COMMENTAIRES
Marine Le Pen met sur le même plan l’ouverture du mariage au personnes de même sexe et la polygamie

Si la présidente du FN met les homos au sein de la «communauté nationale» dans ses discours, elle n’en reste pas moins aux commandes d’un parti opposé à l’égalité des droits.

Étiquettes : , , ,

Décidément, c’est la journée des contres-vérités. Alors que le ministre du Budget François Baroin déclarait ce matin sur RTL qu’il était contre l’ouverture du mariage aux couples de même sexe au motif que ses amis homos ne voulaient pas marier (lire François Baroin sur RTL: «Dans mon entourage, j’ai des amis qui sont gays; je n’en connais pas un qui veuille se marier»), Marine Le Pen réaffirmait au même moment au micro de Patrick Cohen sur France Inter son opposition au mariage pour les homos au nom des « règles de notre société », et de « notre civilisation ».

Si la présidente du FN fait une place aux homos au sein de la « communauté nationale » dans ses discours (lire Nancy: le collectif LGBT Lorraine épingle un élu FN « plutôt gai »), elle n’en reste pas moins aux commandes d’un parti farouchement opposé à l’égalité des droits. Alors, quand un auditeur l’interroge sur le sujet, Marine Le Pen a tout le loisir de mettre les points sur les i: « Quel est le rapport entre le mariage homosexuel et la laïcité? », fait-elle mine de s’étonner, « Je ne vois en ce qui me concerne strictement aucun rapport entre les deux. »

« POURQUOI PAS L’AUTORISATION DE LA POLYGAMIE? »

« Les règles de notre société, c’est que le mariage s’effectue entre un homme et une femme, convient-elle. Je ne pense pas qu’il soit positif de changer cette règle. Si on part de ce principe, on peut aller à la limite très loin dans la modification de notre civilisation. On peut aussi décider que, après tout, pourquoi n’a-t-on le droit que de se marier avec un homme? (…) Pourquoi pas avec plusieurs? Pourquoi pas l’autorisation de la polygamie! Il existe des familles polygames, pourquoi est-ce que demain un certain nombre de groupes politico-religieux ne demanderaient pas que la polygamie, sous prétexte d’égalité des droits, soit inscrite dans le code civil français? Eh bien, c’est une autre civilisation. »

« On dit que les homosexuels réclament le mariage homosexuel», ajoute la présidente du FN. « Moi je m’élève contre ça, c’est faux. C’est une toute petite minorité qui le réclame, comme d’ailleurs c’était une toute petite minorité qui réclamait le pacs, laissant croire que l’ensemble des homosexuels réclamaient le pacs. Résultat du pacs: 5% seulement sont des pacs homosexuels. Donc ça n’était pas une demande des homosexuels mais bien une demande d’une minorité. »

Patrick Cohen la reprend: « Donc vous vous êtes trompée sur le pacs? Vous étiez contre le pacs, vous réclamiez son abrogation dans le programme présidentiel de 2002 et 2007. » Réponse plutôt gonflée de Marine Le Pen à l’animateur: « Ce sont les gens qui ont cédé à ces revendications qui se sont trompés, puisque ça n’était pas une demande des homosexuels. » Patrick Cohen insiste: « Mais alors, faut-il abroger le Pacs? ». L’intéressée botte en touche: « Les choses sont faites. Beaucoup d’autres en ont bénéficié: frères, sœurs, couples hétérosexuels… [Le pacs] est une niche fiscale », affirme-t-elle.

« LE DROIT D’ADOPTION? JE SUIS ÉGALEMENT CONTRE »

Au journaliste Thomas Legrand qui lui demande si elle est pour « une avancée des droits envers les couples homosexuels qui existent », Marine Le Pen réaffirme la doctrine prônée par son père lorsqu’il était à la tête du FN en matière de sexualité (lire l’analyse du spécialiste de l’extrême-droite Jean-Yves Camus sur cette question), à savoir la non-immixion du parti dans la vie privée de ses membres. « On ne se mêle pas de la vie privée des gens, on considère que cela fait partie de la sphère intime, rappelle Marine Le Pen. « Quels droits autres que ceux obtenus par un certain nombre avec le pacs? Le droit d’adoption? Je suis également contre », conclut-elle.

Cet article vous a plu? Soutenez le travail de Yagg en cliquant ici.

Photo du profil de Paul Denton
Publié par
Bonjour. Je suis journaliste-CM spécialisé dans la gestion des réseaux sociaux Mes blogs sur Yagg: http://yagg.com/author/paul-denton/ Accro à l'info sous toutes ses formes. J'adore les séries télé, la gastronomie, les plaisirs de la chair et les randonnées.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (30)
Marine Le Pen met sur le même plan l’ouverture du mariage au personnes de même sexe et la polygamie
  • Par Nina 27 Juin 2011 - 2 H 47

    « c’est exprès, cette utilisation répétée du « Mademoiselle »? Parce qu’après avoir posé comme principe l’utilisation d’un langage non sexiste, cela donne l’impression soit que tu fais une exception sexiste pour MLP, soit que tu n’as pas compris le sexisme du titre « Mademoiselle ». »

    Tout a fait d’accord!

    Je suis pour l’homoparentalité et que pour tout couple homosexuel qui le désire, puisse se marier. Pour la polygamie ou polyandrie ça me dérange un peu. Je ne veux pas juger les gens qui pratiquent cela et je ne dis pas non plus que je suis contre, mais le truc qui me gêne c’est qu’il y ait un-e référant-e. Mais bon en france si on le légalisait il faudrait que ce soit polygamie et polyandrie (bien qu’à cause de wikipédia je n’ai jamais compris si mariage il y avait, on devait dire femme polygame ou femme polyandre parce que ça semble pas logique) avec des gens consentants bien sûr. On ne pourrait PAS faire du sexisme en autorisant les hommes polygames et pas les femmes polyandre/game. Mais après si on faisait ça ça ferait un bordel pas possible: A se marie avec B et C, C se marie ensuite (tout en étant marié à A) à D et F, F se marie avec… Parce que si quelqu’un était polygame les autres aussi (sinon il y aurait discrimination). Mais du coup est-ce que ça serait toujours de la polygamie/andrie? Et puis même si c’était légalisé est-ce qu’un ou une polygame pourrait épousé des hommes et des femmes ? Mais ouais le truc qui me dérange c’est que ce n’est pas une relation ou tous les membres sont vraiment à égalité. Du coup non je suis pas vraiment pour le mariage polygame (?). par contre il pourrait y avoir un débat sur une union officielle pour des trucs comme les trouples (sorte de couple mais à trois).
    Et où tout le monde est lié de la meme maniere.

     
  • Par Tiresias 18 Juin 2011 - 12 H 39

    oniisan : c’est exprès, cette utilisation répétée du « Mademoiselle »? Parce qu’après avoir posé comme principe l’utilisation d’un langage non sexiste, cela donne l’impression soit que tu fais une exception sexiste pour MLP, soit que tu n’as pas compris le sexisme du titre « Mademoiselle ».

    En ce qui concerne le parallèle avec le mariage à plus de deux, je le trouve très pertinent. Ce qui pose problème dans la polygamie traditionnelle, c’est le non consentement de tous les membres, mais si c’est un style de vie choisi par tous les protagonistes, pourquoi pas? Il existe d’ailleurs un mouvement en faveur du polyamour.

     
  • Par joe 16 Juin 2011 - 20 H 19

    ohh je t avais mis en lien des youtube des MARINE GIRLS, c un trop bon groupe pour zapper un peu cette trop nul M. le pen.
    tu m as snobé 🙁
    marine girls c pas un hommage . ton petit pull marine non plus allo!
    bah tant pas grave…

     
  • Par oniisan 16 Juin 2011 - 16 H 22
    Photo du profil de oniisan

    ou FtMpanVegan :

    ci-dessous le message-électronique que j’ai envoyé à Mlle.Marine LE PEN hier :

    « Bonjour,

    je me permets de vous contacter car j’ai entendu dire par la presse internet (e-llico.com) que vous avez scandé votre indignation concernant le débat sur le mariage en proférant la question ‘et pourquoi pas la polygamie alors?’.

    Je vais essayer de faire court mais :

    – je ne dis que « mariage » et pas « mariage gay » parce que dire « mariage gay » c’est déjà accepter de poser un regard différentiel entre les « hétérosexualités » et les « altersexualités »; je ne cautionne pas cette idéologie, d’une part et d’autre part, je ne vois pas les ‘choses’ de cette manière (quelle différence y’a t-il entre aimer un homme et aimer une femme, entre être un homme et être une femme, dans le couple, vous savez la vie est dure pour tou-te-s et la vie en couple c’est la vie en couple, peu importe comment le couple est formé ou composé).

    – contrairement à Mlle. Le Pen (tout comme je m’étais récemment entretenu par courriels avec Mme.Barèges, avec la mairie de Montauban et avec, auparavant, avec Mr.Vanneste, via son blog), je ne cautionne le langage sexiste anti-femmes / phallocrate ou non-neutre et donc, ici, également j’utiliserai le langage neutre (non-sexiste) [par exemple, j’écrirai ils.elles; écrivain-e-s;]

    – ensuite, veuillez m’excuser mais la législation française est très claire concernant la polygamie et la polyandrie : cetteconstruction du couple amoureux voire sexuel n’est pas rendue possible dans la société française actuelle parce que dans la pays français et je ne vous apprends rien, la mariage reste l’union entre 2 individu-e-s et donc, on ne peut pas contracter cette union avec d’autres personnes que la première personne implicitée dans le premier contrat. Si X se marie avec Z, X ne pourra plus se marier avec quelqu’un d’autre ou quelqu’une autre. La mariage, en France et sans doute dans d’autres pays du monde est absolument monogame et monoandre. Et cela n’explique absolument pas votre rapprochement entre ouverture du mariage ou égalité des droits et polygamie / polyandrie. En fait, si l’on fait un effort supplémentaire pour tâcher de saisir ce que vous essayiez de transmettre par vos propos, ceux-là signifiaient peut-être que pour vous, la notion d’amour n’est peut-être pas du tout claire et distincte pour vous (entendons bien, chère Mademoiselle, je ne distingue pas du tout les couples « altersexuels » des couples « hétérosexuels »). En outre, cela dénote indubitablement que par ailleurs, hélas, vous vous méprenez concernant le contrat de mariage, qui n’a pas nécessairement, logiquement de corrélation avec l’amour. Il suffit de se renseigner sur les origines, sur le contexte de création du contrat de mariage. Pour ainsi dire, chère Mademoiselle, allez-vous dire que vous aimez les personnes avec lesquelles vous contyractez, à la banque, à l’auto-école ou avec je ne sais quel individu, avec je ne sais quelle institution.
    Permettez-moi de vous dire que, et c’est votre liberté de pensée, que vous semblez manifester une position très proche de celle de l’EFS qui a une fâcheuse tendance à amalgamer les « altersexualités » avec le multipartenariat ou l’infidélité chronique ou le couple volage. Entendez-moi bien, chère Mademoiselle, libre à vous de penser ce que vous pouvez / voulez mais, permettez-moi de vous dire qu’à ce sujet également vous n’avez pas raison car la cocufiage, l’adultère, l’infidélité, la volage n’est justement pas une affaire communautaire mais belle et bien une affaire d’individu-e-s, de mentalités, voire d’éducation. En revanche, si l’on poursuit cette pensée, celle qui semble vous agiter, alors, étant donné que le cocufiage est très répandu dans les couples mariés et le mariage n’étant disponible ou ouvert qu’aux couples hétéroformés, en France, alors, cela signifie, factuellement, si l’on veut bien en tirer les conclusions hâtives toutefois, que le cocufiage, que l’infidélité chronique, que les orgies sont typiquement hétérosexuelles. Or, contrairement à vous, je me refuse à quelques conslusions hâtives que ce soit. Conclusions hâtives qui n’attesteraient que de ma feignéantise intellectuelle, de mon biaisement, de ma partialité, et seraient dommageables voire extrêmement dommageables aux individu-e-s concerné-e-s, objets dedites conclusions hâtives.
    Une chose à ajouter à ce message, en passant, concernant les homosexualités, c’est que, justement, que vous le vouliez ou non, fort heureusement, la France n’est plus dans une position de criminalisation des homosexualités car c’est un fait historique, c’est dans le passé de la France, dans les années ’80 (époque qui n’est pas très éloignée de la nôtre) qu’un acte homosexuel pouvait être passible de poursuites judiciaires (même si l’acte était bilatéralement consenti).
    Autre rappel, cela dit en passant : la psychiatrie a également joué un grand rôle d’oppresseur dans la criminalisation des homosexualités, et plus généralement des « altersexualités » justement, en regardant celles-ci comme des paraphilies, en d’autres termes, comme des maladies mentales. Il faut attendre ’83 seulement pour que ce regard psychiatrisant, criminalisateur et réprimandeur s’estompe et que les homosexualités ne soient (enfin) plus vues comme des maladies mentales (si je ne me trompe pas dans les dates).

    – la quesiton du mariage, évidemment, (elle) se pose car il y a énormément d’inégalités d’un pays européen à l’autre d’une part, et aussi d’un pays mondial à l’autre, d’autre part. Nous avons l’exemple de l’Espagne, du Portugal, de la Belgique (et d’autres, si je ne m’abuse) qui ont autorisé le mariage pour tou-te-s (et heureusement) mais, en France, encore une fois, l’amélioration des lois se fait dans la douleur, dans la revendication nécessaire (c’est la condition sine qua non), dans le drame (on attend qu’il y ait quelque chose de dramatique qui se passe pour changer la loi en vigueur et encore : combien de victimes dircetes, meurent quotidiennement, hebdomadairement de l’idéologie hétérosexiste?). On parle d’une démocratie mais on ne tient pas compte de toutes les personnes impliquées dans cette lutte des droits (ou de l’égalité, appellez-ça comme il vous plaira, chère Mademoiselle) : c’est-à-dire que la France n’est pas composée que d’hétérosexuel-le-s, voire d’hétérosexistes, d’hétéronormatifs.hétéronormatives et donc, en tant qu’élue du peuple Français entier, vous vous devez d’écouter les voix. Sans ces voix, vous ne seriez pas où vous en êtes aujourd’hui, permettez-moi de vous le dire, de vous le signaler. Vous ne pouvez pas insulter et cracher au visage de tant de LGBTI qui peuplent aussi votre pays, qui paient leurs impôts, qui aimeraient être autre chose que des sous-citoyen-ne-s dans la société.
    Oui, Mlle. Le Pen, il s’agit parfaitement de cela.

    Pour conclure, parce que je ne veux pas abuser de votre temps, j’aimerais ajouter :

    – les homosexualités n’ont jamais été synonymes de polygamie et de polyandrie, tout comme elles n’ont jamais été synonymes non plus de viol, tout comme elles n’ont jamais été synonymes de pédophilies non plus, et tout comme elles n’ont jamais été synonymes de zoophilies non plus.

    Être LGBTI (Lesbienne, Gay pour homme-homosexuel), bisexuel-le, transidentitaire, intersexué-e en France, aujourd’hui c’est : avoir les mêmes devoirs que les autres mais ne pas jouir des mêmes droits que les autres : pas de posssibilité d’être dans un couple reconnu comme tel, pas de possibilité de fonder une famille, pas de possibilité d’être embaûché-e, parfois, pas de possibilité de donner son sang, son plasma, ses plaquettes, ses organes; mais par contre, l’immense droit d’être injurié-e en sortant dans la rue, l’immense privilège de se faire rectifier le portrait en allant au cinéma, l’immense expérience de se faire violer dans des toilettes publiques, l’agréable expérience de se faire massacrer à coups de barres de fer dans un meurtre de haine etc (et ce que dénonce ma dernière est évidemment dans un ton de litote et de sarcasme)…

    Cordialement, M****** Chrys L.K.. »

     
  • Par laurentv 15 Juin 2011 - 22 H 11
    Photo du profil de laurentv

    @pauldenton, évidemment qu’elle fait jouer les réflexes xenophobes quand elle fait le parallèle avec la polygamie et parle de groupes politico-religieux mais en attendant une vraie réponse à cet argument (comment justifier un changement sociétal et pas l’autre) elle et les autres opposants au mariage auraient tort de s’en priver.

    dire comme Lechat « on ne pourrait pas autoriser la polygamie parce que c’est illégal » est un peu limité et ironiquement c’est la même logique que le « on ne peut pas accepter telle modification de notre civilisation parce que ça n’est pas notre civilisation » de LePen.

     
  • Par Boyspirit 15 Juin 2011 - 20 H 50
    Photo du profil de Boyspirit

    @Spyro « là où je trouve que c’est bien trouvé, c’est quand elle parle d’une minorité qui veut faire fléchir la société en son sens. »

    Sauf que d’une part, c’est une majorité de Français qui est favorable au mariage gay et que d’autre part, les valeurs républicaines (dont Marine le Pen se réclame mais c’est une illusion), c’est aussi le respect des minorités dans leurs droits. C’est avec des arguments dangereux comme les siens que certains voudraient remettre en cause le mariage mixte.

    J’espère que ceux qui trouvaient Marine le Pen plus sympa et moins polémique que son père trouveront là de quoi réfléchir.

     
  • Par SassyGirl 15 Juin 2011 - 19 H 30
    Photo du profil de SassyGirl

    Madame Le Pen a peur de voir évoluer notre civilisation mais c’est nier le fait qu’elle est en contante évolution depuis des millénaires si on se dit appartenir à la civilisation judéo-chrétienne.

     
  • Par Paul Denton 15 Juin 2011 - 19 H 22
    Photo du profil de Paul Denton

    Ce qui me dégoûte profondément, c’est que c’est une phrase raciste. Parce qu’en évoquant la polygamie, elle sait qu’elle va faire vibrer la corde sensible de ses électeurs qui vont penser au cliché de l’Africain ou de l’Arabe polygame. C’est toujours l’autre qui est visé. Barèges n’a pas dit autre chose en déclarant: « Et pourquoi pas des unions avec des animaux ? Ou la polygamie ? »

    Mais « Lemédia » préfère évoquer la soit-disant modernisation du FN…

     
  • Par Crysss 15 Juin 2011 - 18 H 01
    Photo du profil de Crysss

    La polygamie ?! Dquel sens ? Dans le sens misogyne ? Plusieurs femmes pour un seul homme ? ou alors dans n’ilporte quel sens ? Je plaisante…
    Bien dit Lechat, je trouve.
    D’autres pays européens de même racines culturelles que le nôtre ont su y trouver une différence, pourtant.

     
  • Par laurentv 15 Juin 2011 - 15 H 28
    Photo du profil de laurentv

    @Lechat, ça ne répond pas sur le fond.

     
  • Par Lechat 15 Juin 2011 - 14 H 20
    Photo du profil de Lechat

    C’est totalement différent, la polygamie est illégale et condamnée par la loi, le mariage homosexuel n’est tout simplement pas prévu dans la loi. Les mariés de Bègles n’ont pas été condamnés…
    La polygamie est un délit puni par la loi d’un an d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende, le mariage homosexuel ne l’est pas…

    Bref, la situation n’a strictement rien de comparable.

     
  • Par laurentv 15 Juin 2011 - 14 H 04
    Photo du profil de laurentv

    @Lechat, tu réponds à côté. le mariage homo aussi est pour l’instant illégal en France. tu ne montres pas en quoi la polygamie serait moins légitime (pour le vote des animaux c’est pas difficile).
    je précise que je suis bien sûr pour le mariage homo mais je n’ai pour l’instant pas vu de vraie réponse à cet argument.

     
  • Par Spyro 15 Juin 2011 - 13 H 49
    Photo du profil de Spyro

    @mystigris : La polygamie est illégale, mais tout comme le mariage entre personnes de même sexe =). Pourtant, dans les deux cas, cela n’empêche pas des personnes de « vivre » de la sorte.

    @laurent-v-2 : là où je trouve que c’est bien trouvé, c’est quand elle parle d’une minorité qui veut faire fléchir la société en son sens. En proportion, les couples de même sexe sont bien minoritaires par rapport aux autres. Et donc, c’est plutôt logique de se demander si en ouvrant un droit à une minorité, pourquoi ne pas faire pareil pour une autre minorité ?

     
  • Par Lechat 15 Juin 2011 - 11 H 59
    Photo du profil de Lechat

    @littlewing et Spyro :
    Je rappelle que la polygamie est illégale en France.
    Le parallèle est vraiment stupide.

    Son raisonnement est totalement bancal, pour démontrer la profondeur de son argumentation, je me suis amusé à l’appliquer au droit de vote des femmes :

    « Les règles de notre société, c’est que le vote s’effectue par un homme, convient-elle. Je ne pense pas qu’il soit positif de changer cette règle. Si on part de ce principe, on peut aller à la limite très loin dans la modification de notre civilisation. On peut aussi décider que, après tout, pourquoi les animaux n’ont-ils pas le droit de vote ?

    « On dit que les femmes réclament le droite de vote», ajoute la présidente du FN. « Moi je m’élève contre ça, c’est faux. C’est une toute petite minorité qui le réclame, comme d’ailleurs (…)»

    On voit bien qu’en réalité c’est un discours creux, formaté qu’on pourrait utiliser pour s’opposer à absolument tout et n’importe quoi…
    Elle ne donne aucun véritable argument.

     
  • Par laurentv 15 Juin 2011 - 11 H 26
    Photo du profil de laurentv

    @Spyro, non, je trouve aussi que c’est un argument dérangeant, même s’il n’est a priori pas d’elle (plusieurs élus de droite l’ont déjà utilisé).
    je remarque que personne n’y répond vraiment, préférant se focaliser sur l’autre point plus facile à démonter (5% de pacsés homos).
    justifier un changement sociétal et pas l’autre obligerait à démontrer que la polygamie, à la différence du mariage homo, est dommageable par nature, ce qui n’est pas si simple.

     
  • Par Spyro 15 Juin 2011 - 2 H 56
    Photo du profil de Spyro

    Je suis le seul à trouver que son parallèle avec la polygamie est bien trouvé ? :s

     
  • Par Prose 14 Juin 2011 - 20 H 46
    Photo du profil de Prose

    @plt04 Exactement ce que je me disais. Ce n’est pas la première à sortir l’argument du « seulement 5% ». La question que je me pose : est-ce qu’elle y croit vraiment (ce qui impliquerait qu’elle souffre d’une absence totale de raisonnement logique) ou est-ce que c’est juste de la malhonnêteté pour rallier les gens à son point de vue ?

    Et puis faut arrêter avec le « c’est une minorité parmi la minorité ». Même si en France il n’y avait que deux homos voulant se marier, au nom de quoi on les en empêcherait ?
    « Ah mais désolée, vous n’êtes pas assez nombreux. »
    Une injustice reste une injustice, quel que soit le nombre de personnes qui en pâtissent !

     
  • Par Neky 14 Juin 2011 - 20 H 02
    Photo du profil de Neky

    En même temps, qu’attendre d’autre du FN ?

    La chronique de fin d’émission était plutôt bien envoyée… Quoiqu’en des moments pareils, on regrette de ne plus avoir de Guillon sanguinaire pour mettre l’invité en pièces.

     
  • Par joe 14 Juin 2011 - 19 H 59

    lalala lala lalalala laa biiiiiittttch!

     
  • Par Renaudot Christophe 14 Juin 2011 - 19 H 45

    -Petite Marine a l’air sincérement désolée de voir que les couples hétérosexuels ont EGALEMENT bénéficié du PACS…………… ! ! !! -A propos ,la fille métisse homo du FN qui est sur Facebook,si ce n’est point un fake comme la blogueuse syrienne,elle en pense QUOI dela déclaration de Marine ………….. ?

     
  • Par nileju 14 Juin 2011 - 19 H 32
    Photo du profil de

    Nan mais c’est bien, laissez la dire des idioties pareils cela va permettre aux gens de se rendre compte qu’elle n’est pas mieux que son père, elle va se décrédibilisé toute seule.

     
  • Par littlewing 14 Juin 2011 - 19 H 18

    cependant elle n’a pas tort par rapport à la polygamie.
    Si République = égalité juridique des citoyens = la morale catholique n’a pas sa place en droit = égalité dans l’accès au mariage, dans ce cas pourquoi ne pas reconnaître le mariage polygame si l’envie de s’engager à long terme est réelle?

     
  • Par parklife 14 Juin 2011 - 19 H 14
    Photo du profil de parklife

    « Les choses sont faites. Beaucoup d’autres en ont bénéficié: frères, sœurs, couples hétérosexuels… »
    frères et soeurs ??? euh, je crois pas non. elle ne sait même pas qui peut conclure un pacs, et elle est avocate.

     
  • Par Christophe Martet 14 Juin 2011 - 18 H 28
    Photo du profil de Christophe Martet

    Le FN nous voudrait tous au placard, bien cachés et ne demandant rien. Too bad, nous en sommes sortis il y a bien longtemps et le combat pour l’égalité des droits sera positif pour toutes et tous.

     
  • Par Patrick Monteau 14 Juin 2011 - 18 H 25

    Le FN viendra lui aussi se ranger sur l’égalité des droits : en fait tout le monde sait que ce n’est juste qu’une question de « timing ». Par ailleurs que restera t’il de ce faux débat dans 3 ou 4 générations…..?

     
  • Par Nicoloo 14 Juin 2011 - 17 H 42
    Photo du profil de

    Je ne sais pas si l’interview est dispo sur Youtube, mais il fallait voir Lepen père, parler de ce fait-divers en disant « oui il y en a chez nous… mais ils ne sont pas comme ça » tout en mimant, le poignet cassé en faisant des houhou…

     
  • Par Paul Denton 14 Juin 2011 - 17 H 24
    Photo du profil de Paul Denton

    @nicoloo: justement, j’en parle dans un article précédent. Lire l’analyse de Jean-Yves Camus 😉

     
  • Par Peter 14 Juin 2011 - 17 H 24
    Photo du profil de

    « C’était une toute petite minorité qui réclamait le pacs, laissant croire que l’ensemble des homosexuels réclamaient le pacs. Résultat du pacs: 5% seulement sont des pacs homosexuels. »
    Haha, oh la vilaine malhonnêteté intellectuelle 😀

     
  • Par zeroseven 14 Juin 2011 - 17 H 22
    Photo du profil de zeroseven

    Vraiment dur dur de résister aux élans de haine qui me viennent a chaque fois que je lis ou que j’entends quoi que ce soit venant de cette chose…

     
  • Par Nicoloo 14 Juin 2011 - 17 H 20
    Photo du profil de

    Et Poulet-Dachary l’en penserait quoi ? 😀