La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Un complément d'actualité LGBT
Et vous, qu'en pensez-vous?
Dernier Billet
Associatif | Coup de gueule | Education | 10.06.2011 - 19 h 04 | 15 COMMENTAIRES
Théorie du genre: la mobilisation contre la « croisade » anti-homo des cathos s’amplifie

Après avoir laissé les associations familiales catholiques mobilisées contre l’enseignement de la théorie du genre (ou gender studies) occuper le terrain, les syndicats d’enseignants et de parents d’élèves montent au créneau. Après l’Unsa, le Snes-FSU …

Mots-clés : , ,

Après avoir laissé les associations familiales catholiques mobilisées contre l’enseignement de la théorie du genre (ou gender studies) occuper le terrain (lire Christine Boutin et la cathosphère partent en croisade contre l’enseignement de la théorie du genre au lycée), les syndicats d’enseignants et de parents d’élèves montent au créneau. L’Unsa éducation a ainsi dénoncé un « retour à l’ordre moral » en début de semaine. Cette fois, c’est au tour du Snes-FSU, premier syndicat de l’enseignement secondaire, de riposter.

« A LES ENTENDRE, IL N’Y AURAIT QU’UN MODÈLE
DE CELLULE FAMILIALE: LE COUPLE HÉTÉRO ET SES ENFANTS »
« L’enseignement catholique tire actuellement à boulets rouges sur les manuels de Sciences de la Vie et de la Terre accompagnant les nouveaux programmes de sciences du lycée, déplore le Snes-FSU, dans un communiqué publié sur son site mercredi 8 juin. […] A les entendre, il n’y aurait qu’un seul modèle de cellule familiale : le couple hétérosexuel et ses enfants. » Le Snes «se félicite que des questions au centre de la construction de l’individu soient abordées à l’école, sans tabou, mais aussi sans idéologie et dans le respect des sensibilités de chacun. Les esprits chagrins réactionnaires qui luttèrent et continuent de lutter contre la contraception et l’avortement, instrumentalisent aujourd’hui l’école pour médiatiser leur croisade contre l’homosexualité».

« L’ECOLE A POUR MISSION D’INSTRUIRE
ET D’ÉDUQUER DANS LE RESPECT DES SENSIBILITÉS»
Le Groupe national information et éducation sexuelle (Gnies) estime de son côté que « l’école a pour mission d’instruire et d’éduquer, dans le respect des sensibilités ». Dans les établissements scolaires, « l’ensemble des personnels est confronté au désarroi de jeunes en difficulté avec leur orientation sexuelle, note le Gnies dans son communiqué. Aborder cette question dans la classe est un premier pas vers le respect de chacun et la compréhension de l’autre. »

Le Gnies compte, notam­ment, parmi ses membres plu­sieurs syn­di­cats d’enseignants, la FCPE (pre­mière fédé­ra­tion des parents d’élèves de l’enseignement public), le mou­ve­ment fran­çais du plan­ning fami­lial, le conseil natio­nal des asso­cia­tions fami­liales laïques, l’association des pro­fes­seurs de bio­lo­gie et de géo­lo­gie, ainsi que La Mutuelle des étudiants.

La direction de l’enseignement catholique, les associations familiales catholiques ainsi que Christine Boutin s’étaient publiquement élevés contre les nouveaux programmes de SVT pour les premières L et ES, qui incluent la notion de genre.

Avatar de Paul Denton
Publié par
Salut à tous! Je suis étudiant en histoire et apprenti-journaliste. Correspondant pour les Dernières Nouvelles d'Alsace pendant trois ans, je collabore désormais pour Yagg depuis la Belgique. Tous mes articles ici: http://yagg.com/author/paul-denton/ Accro à l'info sous toutes ses formes. J'adore les séries télé, la gastronomie, les plaisirs de la chair et les randonnées. Je tiens trois blogs sur Yagg entre actualité LGBT, fiction, et critiques… Pour en savoir plus sur moi: http://yagg.com/2010/03/15/decouvrez-paul-denton-notre-yaggeur-de-la-semaine/
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (15)
Théorie du genre: la mobilisation contre la « croisade » anti-homo des cathos s’amplifie
  • Par JSeb Lala 19 juin 2011 - 13 H 06
    Avatar de JSeb Lala

    cette polémique n’a pas lieu d’être, elle est ridicule et très éloignée des préoccupations de l’éducation nationale !

    Parce qu’en fait c’est de ça que l’on parle !!

    L’école est républicaine et laïque, elle protège tout le monde sans distinction de sexe et de religion et sans porter un jugement sur les croyances personnelles ! Et surtout sans s’occuper des orientations sexuelles, si ce n’est pour vérifier que la tolérance existe ! L’école est un lieu où la tolérance est aussi enseigner …

     
  • Par Farrugia 15 juin 2011 - 14 H 06

    Dialectique, prétexte et mensonges! On essaie de nous faire croire que la Théorie du Genre n’a comme seul but que de faire une place à l’homosexualité dans notre société et à réduire les inégalités entre sexes. Faux!

    Les tenants de cette théorie utilisent l’homosexualité et l’égalité entre sexes comme prétexte et comme levier pour atteindre un objectif bien plus ambitieux qui est la destruction du modèle socio-culturel basé sur la famille (y compris homosexuelle)pour désorganiser la société. L’enfant dans une cellule familiale éclatée est plus maléable.

    Réfuter une réalité biologique et anthropologique ne sert en rien la cause homosexuelle ni celle d’un féminisme responsable qui devraient refuser cette récupération des plus hasardeuses pour ces deux causes.

    Ce sont des combats distincts qu’il convient de mener à visage découvert et non pas derrière la barbe d’une pseudo théorie bancale.

     
  • Par Fabtoulouse 14 juin 2011 - 16 H 25
    Avatar de Fabtoulouse

    @Delphine

    Pourquoi voulez-vous que l’Education nationale soit plus transphobhe qu’homophobe? Trois de mes classes ont reçu la visite d’une transsexuelle sans que cela pose le moindre problème à mon chef d’établissement et les retours d’élèves ont été très favorables.

    Amicalement

     
  • Par rolandcassar 12 juin 2011 - 8 H 42
    Avatar de rolandcassar

    Elle est tenace, cette idée que l’on peut « encourager » l’homosexualité en en parlant à l’école. Dans certains milieux, on continue de croire que si l’on n’expose pas les enfants à la réalité de l’homosexualité, ils auront moins de « risque » de devenir homosexuels.

    C’est bien cela qui sous-tend toute cette mobilisation catholique. Mais on ne peut pas forcer la nature, et si on veut l’épanouissement des enfants, on les laisse croître selon leur nature, avec bienveillance et encouragement.

    Quand comprendront-ils, ces cathos là, qu’il faut respecter la volonté de dieu (puisqu’ils y croient) qui nous a fait comme nous sommes?

     
  • Par Joshua Peabody 11 juin 2011 - 22 H 15
    Avatar de Joshua Peabody

    A propos de Chiland :

    http://www.actupparis.org/spip.php?mot1398

     
  • Par LT25 11 juin 2011 - 22 H 07
    Avatar de LT25

    http://www.snes.edu/Croisade-contre-l-enseignement-de.html
    Le lien vers le communiqué du SNES FSU…

     
  • Par LT25 11 juin 2011 - 22 H 02
    Avatar de LT25

    Même si je crois que c’est M.B. de Marseille qui est la présidente de la so(in)fecte, Delphine, je partage ton point de vue.
    Il y a encore beaucoup à faire pour que dans les manuels scolaires il se trouve un véritable contenu pédagogique formateur à ce qu’est l’identité de genre.
    Ce n’est qu’un début, continuons le combat ! (c’est marrant, ça me rappelle de vieilles manifs, ça…)

     
  • Par Delphine 11 juin 2011 - 21 H 15
    Avatar de Delphine

    J’ai oublié de préciser que Chiland est la présidente de la Sofect, groupuscule regroupant les équipes médicales autoproclamées, groupuscule aux idées d’un autre siècle et notoirement transphobe.

     
  • Par Delphine 11 juin 2011 - 21 H 11
    Avatar de Delphine

    Non, Nao, d’autres le pensent.
    Et même si l’idée de cette modification des manuels scolaires est bonne, on peut légitimement se demander si même l’éducation nationale n’est pas transphobe car sinon pourquoi utiliser les arguments, idées… de Chiland, psy notoirement transphobe ?

     
  • Par Klav' 11 juin 2011 - 20 H 09

    @Nao : Si la question du genre, qui est remise en cause par ces groupuscules, est bien une thématique qui concerne plus les trans que les cis, en pratique les acteurs de cette croisade semblent bien plus vindicatifs sur ce que la présence de pareils passages dans les livres de SVTs pourraient faire au niveau de l’acceptation de l’homosexualité qu’autre chose.

    De toutes façons c’est pas comme si ce genre de personnes faisaient la différence entre homosexuels et transgendres…

     
  • Par Têtuniçois 11 juin 2011 - 19 H 51
    Avatar de Têtuniçois

    Mais puisqu’on vous dit que l’Eglise catholique est gayfriendly , que Boutin c’est notre copine et que le pape a participé à l’euro pride de Rome en bénissant la foule .
    Quelle intolérance envers notre sainte mère l’Eglise catholique apostolique et romaine ! L’Eglise nous montre le droit chemin , le bien et le mal et il y a des homos pour s’opposer aux programmes scolaires publiés avec l’accord du Vatican . C’est comme pour le film le baiser de la lune , si l’Eglise combat ce dessin animé , c’est pour le bien des enfants ….

     
  • Par Paul Denton 11 juin 2011 - 19 H 31
    Avatar de Paul Denton

    @Numa: c’est surtout que les communiqués sont les mêmes quelque soit le média. Et effectivement, Têtu a repris une dépêche de l’AFP.

     
  • Par Nao 11 juin 2011 - 19 H 15

    Je suis la seule personne à considérer qu’avant d’être une croisade anti-homos c’est une croisade anti-trans ?

     
  • Par Numa 11 juin 2011 - 18 H 51

    Euh, c’est pas le c/c d’un article de Têtu, ça ?

    Mon reproche est peut-être infondé, car je n’ai pas le temps d’aller relire l’article de Têtu, mais j’ai l’impression que les deux articles sont super proches. A moins que ce soit inspiré d’une dépêche d’agence, auquel cas je comprends les similarités (en particulier dans la structure).

    Pardon si je dis des bêtises pour cette fois : en plus, j’adore ton blog ! Mais je suis un peu pris par le temps, alors difficile d’aller vérifier tout de suite.

    Biz !

     
  • Publicité