3444 Sida: Le journal officiel du Vatican hostile au préservatif et aux campagnes de prévention | Un complément d'actualité LGBT

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Un complément d'actualité LGBT
Et vous, qu'en pensez-vous?
Dernier Billet
International | Religion | Santé | 27.05.2011 - 18 h 14 | 10 COMMENTAIRES
Sida: Le journal officiel du Vatican hostile au préservatif et aux campagnes de prévention

« L’Osservatore Romano » dénonce l’usage du préservatif et condamne les campagnes de prévention au moment où le Vatican organise un colloque consacré à la lutte contre le sida.

Étiquettes : , , , , ,

Le Vatican reprendrait-il son offensive contre la capote? On peut le penser à la lecture d’un article publié mardi 25 mai dans L’Osservatore Romano, journal officiel du Saint-Siège, qui dénonce l’usage du préservatif et condamne les campagnes de prévention contre le Sida.

Intitulé « L’amour conjugal au temps du sida », ce texte réaffirme avec précision la doctrine de l’Église sur l’usage du préservatif au sein des couples, en particulier sous la menace du sida. « Il faut rappeler que, bien que l’usage du préservatif lors d’un acte isolé puisse avoir une certaine efficacité dans la prévention du sida, celui-ci n’est pas en mesure de garantir une sécurité absolue […]. En conséquence, il n’est pas approprié d’en conseiller l’utilisation comme moyen efficace de lutte contre la contagion », écrit le Père Juan José Perez-Soba, enseignant en théologie morale à l’Institut Jean-Paul II pour les études sur le mariage et la famille.

« FAUSSE CROYANCE »
Le théologien s’en prend également aux campagne de prévention contre le Sida, coupables à ses yeux d’aliment[er] « la fausse croyance selon laquelle il n’y aurait aucun danger […], et d’augment[er] la possibilité d’infection. » Bref, « Présenter le préservatif comme une solution à ce problème est une grave erreur, tranche le Père Perez-Soba. Le choisir simplement comme une pratique habituelle est un manque de responsabilité dans la rencontre avec l’autre personne. » Au passage, le théologien n’hésite pas à remettre en cause la fiabilité de la capote au nom de l’exigence de la procréation et des liens du mariage. « Le préservatif, constituant une barrière, déforme en quelque sorte la réalisation elle-même de l’acte conjugal et le prive non seulement de sa signification procréatrice, empêchant la fécondation, mais il met également en péril l’objectif d’être ‘une seule chair’, dans le sens du don intégral dans l’union des époux », affirme le texte. Des propos ambigus qui rappellent ceux tenus par l’évêque d’Orléans en 2009. Mgr André Fort avait provoqué un tollé en laissant entendre que le préservatif n’était pas efficace pour empêcher la transmission du virus du sida (lire Préservatif: L’évêque d’Orléans dérape à nouveau en contestant la capote).

« S’ABSTENIR DE RELATIONS SEXUELLES »
Encore plus fort, en cas d’infection de l’un des conjoints, un couple marié doit opter pour le choix de l’abstinence. « Confrontés au risque d’une infection, les époux peuvent décider de s’abstenir de relations sexuelles, comme c’est le cas dans d’autres pathologies, ajoute le Père Perez-Soba. Bien qu’il ne reflète pas forcément le point de vue officiel du Vatican, l’article de L’Osservatore Romano a été publié à la veille d’un colloque consacré à la « La centralité des soins à la personne dans la prévention et le traitement du sida », organisé par le Conseil pontifical pour la pastorale de la santé.

LE VATICAN ET LE PRÉSERVATIF: UN DISCOURS QUI CAPOTE?

L’Eglise semble décidément avoir du mal à tenir un discours cohérent sur la préservatif. En mars 2009, le pape déclare que le préservatif n’était pas un moyen de lutter contre le sida lors d’un voyage officiel en Afrique. Ajoutant même: « Cela aggrave le problème ». Devant l’indignation de la communauté internationale, Benoît XVI revient sur ses déclarations, expliquant notamment qu’elles avaient été mal interprétées. En 2010, volte-face. Dans un livre d’entretien, le Souverain pontife admet pour la première fois que l’utilisation du préservatif peut se justifier dans certains cas très précis pour protéger du sida (lire Pour la première fois, Benoît XVI admet que le préservatif peut protéger du sida). Des propos qu’il tempère néanmoins, ajoutant que ce « n’est pas la façon à proprement parler de venir à bout du mal de l’infection du VIH » et souligne: « Se polariser sur le préservatif signifie une banalisation du sexe et c’est exactement le danger ».

Photo du profil de Paul Denton
Publié par
Bonjour. Je suis journaliste-CM spécialisé dans la gestion des réseaux sociaux Mes blogs sur Yagg: http://yagg.com/author/paul-denton/ Accro à l'info sous toutes ses formes. J'adore les séries télé, la gastronomie, les plaisirs de la chair et les randonnées.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (10)
Sida: Le journal officiel du Vatican hostile au préservatif et aux campagnes de prévention
  • Par luc 06 Juin 2011 - 17 H 35

    La religion nuit gravement à la santé mentale.

    Assassins !!!

     
  • Par nadou 30 Mai 2011 - 14 H 30

    venez nombreux à l’europride de rome pour signifier au vatican que nous sommes là et bien là,par centaine de milliers, et qu’on les emm….. !

     
  • Par nadou 30 Mai 2011 - 14 H 28

     » les religions nuisent gravement à la santé mentale des peuples !  »

     
  • Par Phil86 30 Mai 2011 - 13 H 34
    Photo du profil de

    ces vieux croutons qui prétendent défendre la vie, sont en fait des CRIMINELS qui font oeuvre de MORT… leur place est devant un tribunal puis en taule…

     
  • Par gwen 29 Mai 2011 - 23 H 13
    Photo du profil de gwen

    autre manifestation de l’obscurantisme…

     
  • Par oum-berto 29 Mai 2011 - 21 H 03
    Photo du profil de oum-berto

    est-ce qu’il a testé ce qu’il prône pour les autres cet homme? non! alors il n’a aucune autorité!

     
  • Par Têtuniçois 29 Mai 2011 - 15 H 17
    Photo du profil de Têtuniçois

    Quittez cette secte homophobe et criminelle . Ne donnez pas un centime lors de la quête du dimanche à ce gourou qui répand le Sida à travers le monde . En restant catholique , vous vous rendez complice de l’homophobie et de la future contamination d’hommes , femmes et d’enfants en Afrique .

     
  • Par Pas d'accord 27 Mai 2011 - 21 H 39
    Photo du profil de

    D’un autre côté, le Vatican a essayé de jouer de toute son influence pour rendre accessible les traitements aux pays du Tiers Monde donc il ne fait pas que du mal. Environ les deux tiers des malades du SIDA en Afrique sont pris en charge dans des structures liées à l’Eglise catholique…
    S’il y a une solution efficace qui puisse être envisagée, elle englobera certainement les deux approches, capote ET traitements. Mais dire que le « tout préservatif » ne marche pas n’est pas faux au plan statistique, même s’il est efficace sur le plan personnel.

     
  • Par Vincent 27 Mai 2011 - 19 H 57
    Photo du profil de Vincent

    Les couples qui n’utilisent pas de préservatifs ont de toute façon d’autres moyens de contraception dont la surveillance du cycle menstruel.

    Donc le préservatif n’est plus facteur de risque pour le sacro-saint objectif de procréation dans la mesure où la procréation est aujourd’hui bien souvent un choix décidé bien avant les actes sexuels qui chercheront à le concrétiser.