La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Un complément d'actualité LGBT
Et vous, qu'en pensez-vous?
Dernier Billet
Associatif | International | Politique | 18.05.2011 - 17 h 22 | 29 COMMENTAIRES
Bradley Manning, traître à la nation ou héros gay?

Accusé d’avoir transmis à WikiLeaks les documents confidentiels révélant les coulisses de la diplomatie américaine, le jeune homme est devenu le symbole d’une Amérique divisée.

Étiquettes : , , , , ,

Qui est réellement Bradley Manning? Voilà un an que ce jeune homme de 23 ans est emprisonné. Accusé d’avoir transmis à WikiLeaks les centaines de milliers de documents confidentiels révélant les coulisses de la diplomatie américaine et un enregistrement d’une vidéo montrant une bavure de l’armée US en Irak, il est devenu le symbole d’une Amérique divisée. Pour la Maison Blanche et une bonne partie de l’opinion publique, il est un traître qui doit être jugé le plus sévèrement possible. Pour ses défenseurs, il est au contraire un « héros de la paix, un « humaniste » et même un « héros gay ».

C’est ce qu’avance notamment le célèbre militant britannique Peter Tatchell. Dans une tribune publiée sur son site internet mercredi 11 mai, M. Tatchell lance un vibrant appel en faveur du jeune soldat: « S’il a divulgué ces documents à Wikileaks, il devrait être salué comme un défenseur des droits humains », affirme-t-il. Décrivant Bradley Manning comme « un humaniste et un homme avec une conscience, inspiré par son engagement pour les droits de l’Homme », Peter Tatchell retrace le parcours militant de ce dernier pour de l’égalité des droits et contre la loi « Don’t Ask, Don’t Tell » (DADT). Cette loi abrogée par le Sénat américain en décembre 2010 qui obligeait les soldats homos à taire leur orientation sexuelle (lire États-Unis: Le Sénat vote l’abrogation de Don’t ask, Don’t tell).

HOMOSEXUALITÉ ET TRAHISON?
Une situation qui, ajoutée à une rupture avec son compagnon de l’époque, aurait conduit le jeune soldat à la dépression, selon The Daily Telegraph. Le quotidien britannique se base sur l’historique de la page Facebook du soldat, lequel se décrit comme « plus que frustré par l’armée et la société en général » et « plombé par le sentiment de n’avoir plus rien ». Bradley Manning aurait posté ses états d’âme sur le réseau social peu avant la date où il aurait, selon l’accusation, téléchargé les documents confidentiels sur des CD censés contenir les tubes de Lady Gaga (!). Pour M. Tatchell, Bradley Manning, sous réserve qu’il soit bien l’informateur de Wikileaks, aurait plutôt « été conduit à libérer les fichiers [parce qu’]il aurait perdu ses illusions avec son pays en matière de politique étrangère et militaire et croyait les idéaux américains de démocratie et les droits de l’homme trahis ».

Homosexualité et trahison, un cocktail béni pour la droite américaine qui combat l’abrogation de DADT au motif que l’ouverture de l’armée aux gays et aux lesbiennes constituerait un danger pour la sécurité des troupes. « Les révélation sur le comportement ouvertement pro-homosexuel de Manning suggèrent qu’une politique plus libérale du département de la défense, sur les souhaits du commandant en chef, s’est maintenant retournée dans des proportions considérables contre les forces américaines, estime ainsi le site ultra-conservateur Accuracy in Media. Cela pourrait causer non seulement des pertes au sein de l’armée mais aussi porter atteinte aux relations avec le Pakistan et l’Afghanistan et mener à une possible défaite militaire dans la région. »

MAUVAIS TRAITEMENTS 
Le cas du du premier classe Manning embarrasse également outre-Manche. Car le jeune homme est britannique par sa mère, installée au Pays de Galles. Celle-ci a réclamé la protection consulaire pour son fils après lui avoir rendu visite en prison en février dernier. « J’ai été très bouleversée de voir Bradley. Être en prison a un effet néfaste sur lui autant physiquement et mentalement, écrit-elle dans sa lettre aux autorités. Je crains que son état ne s’aggrave. Je voudrais que quelqu’un lui rendre visite afin de vérifier ses conditions [de détention]. » Mais le Foreign Office – l’équivalent britannique du ministère des Affaires étrangères – a refusé, arguant que Manning avait déclaré qu’il ne se considérait pas comme britannique. « Le Premier ministre David Cameron et son adjoint Nick Clegg n’ont pas réussi à l’aider, s’insurge Peter Tatchell. Ils ne se sont jamais élevés publiquement contre les mauvais traitements dont il est victime ou, à notre connaissance, appelé le gouvernement américain à stopper les abus que Manning a subi [en prison]. Voilà pour l’engagement professé par la coalition en faveur des droits de l’homme et des libertés civiles. » Jusqu’à ces dernières semaines, Bradley Manning était en effet détenu sur la base de Quantico dans un quasi-isolement, enfermé en cellule vingt-trois heures sur vingt-quatre, empêché de faire de l’exercice, privé de presque toutes affaires personnelles et même un temps de slip, sous prétexte qu’il pourrait se suicider avec. Finalement, devant le tollé international provoqué par ces mauvais traitement, son slip lui a été rendu et les autorités américaines ont transféré le jeune homme dans une prison militaire au régime plus souple, au Kansas.

« COURAGE ET INTÉGRITÉ » 
De leur côté, les partisans de Bradley Manning assurent la contre-attaque. L’Américain a un site de soutien, bradleymanning.org, qui tente de collecter des fonds pour assurer sa défense. Il a reçu le soutien du documentariste Michael Moore et d’intellectuels tels que Noam Chomsky, l’une des voix de la gauche américaine, qui écrit à son sujet: « C’est un privilège de participer à la campagne pour soutenir Bradley Manning, qui a fait preuve de courage et d’intégrité envers son pays, en contribuant à rendre le gouvernement responsable devant ses citoyens et en informant son peuple de ce qu’il devait savoir ». Reste que soldat Manning risque la prison à vie, voire la peine de mort pour « transmission illégale d’informations militaires » et « aide à l’ennemi », bien que le procureur chargé de l’accusation a déjà indiqué qu’il ne la réclamera pas. Son procès devant une cour militaire devrait bientôt débuter par des audiences préliminaires. Peter Tatchell exhorte les supporters du jeune Manning à agir en sa faveur en signant la pétition qui lui est consacrée ou en écrivant au soldat et aux autorités concernées.

Photo du profil de Paul Denton
Publié par
Bonjour. Je suis journaliste-CM spécialisé dans la gestion des réseaux sociaux Mes blogs sur Yagg: http://yagg.com/author/paul-denton/ Accro à l'info sous toutes ses formes. J'adore les séries télé, la gastronomie, les plaisirs de la chair et les randonnées.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (29)
Bradley Manning, traître à la nation ou héros gay?
  • Par Citrusse 13 Juil 2011 - 19 H 11
    Photo du profil de Citrusse

    Bonsoir Paul, aujourd’hui Democracy Now! parle de Bradley Manning.

    U.N. Torture Expert Criticizes U.S. on Manning Access

    The United Nations’ top official on torture has expressed new concern over the Obama administration’s thwarting of his effort to meet with alleged U.S. military whistleblower Army Private Bradley Manning. In a statement released by the U.N. Office of the High Commissioner for Human Rights, Juan Mendez says: « I need to ascertain whether the conditions he was subjected to for several months in Quantico amounted to torture or cruel, inhuman or degrading treatment or punishment. For that, it is imperative that I talk to Mr. Manning under conditions where I can be assured that he is being absolutely candid. » Manning was transferred from a prison at the Quantico Marine base in Virginia to Ft. Leavenworth, Kansas, in April. It is widely believed he suffered extreme and unusual confinement in Virgina, including denial of exercise, social interaction, sunlight, and at times forced nudity.
    http://www.democracynow.org/2011/7/13/headlines

     
  • Par Citrusse 06 Juin 2011 - 18 H 01
    Photo du profil de Citrusse

    Salut, à noter qu’une manif a eu lieu samedi 4 juin 2011 pour exiger la libération de Bradley Manning, devant Fort Leavenworth, dans le Kansas. Il s’agit de la première manifestation de ce type depuis le transfert du soldat sur cette base militaire. Plusieurs centaines de personnes, dont des vétérans, se sont réunies.
    http://www.democracynow.org/2011/6/6/headlines#11
    La nouvelle est lue (en anglais), avec des images, à 8.22

     
  • Par Paul Denton 20 Mai 2011 - 19 H 44
    Photo du profil de Paul Denton

    @tangri: l’orientation sexuelle de Manning est mise en avant par Peter Tatchell et utilisée par la droite conservatrice américaine pour dénoncer l’abrogation de la DADT.

    Je ne peux pas lire l’article à votre place.

     
  • Par tangri 20 Mai 2011 - 19 H 06

    Que vient faire l’homosexualité ici??? Edgar. J. HOOVER, patron de la CIA durant des décennies (et persécuteur de supposés communistes et vrais gays) était homosexuel, comme on l’a su après son décès. Est-il aussi un héros gay?

     
  • Par Babar 20 Mai 2011 - 1 H 40

    « @babar J’ai 25 ans et j’ai accès des choses dont tu ne soupçonnnes même pas l’existence tout simplement car en France comme ailleurs les institutions publiques font généralement appel à des entreprises privées. » (Amanda)

    Si, Amanda chère, je soupçonne tout à fait de quelles informations il s’agit. Comme les cancans « révélés » par Wikileaks et connus de longue date de la plupart des journalistes sérieux mais taiseux. Tiens, bizarre, encore une victime d’une affaire de moeurs. Mais sans doute ne s’agit-il pas d’informations stratégiques cruciales concernant notre Défense qui elles font l’objet d’un cloisonnement tout à fait spécifique. Je remets en place, ce faisant, mes galons d’officier de réserve de Chancellerie.

    Par ailleurs, même une technicienne subalterne, fût-elle de surface, travaillant pour une entreprise privée comme Thalès, surtout Thalès (est-elle vraiment privée cette entreprise, historiquement parlant ?) n’est pas recrutée par cette entreprise (même après la restructuration de la Défense) sans qu’elle n’ait fait l’objet, elle et sa famille, d’une enquête préalable, en bon uniforme ;), de la maréchaussée, auxiliaire du SDECE.

     
  • Par Têtuniçois 20 Mai 2011 - 0 H 03
    Photo du profil de Têtuniçois

    Solitaire32 , si des homos se cherchent un héros il y a TURING , un scientifique homosexuel anglais qui , grâce à sa machine , a su décoder les codes secrets de l’armée allemande et permettre ainsi indirectement des hommes , des femmes , des enfants des camps de concentration . Lui est un HEROS . Malheureusement pour le « récompenser » les Anglais l’on castré et l’ont poussé au suicide ….

     
  • Par Têtuniçois 19 Mai 2011 - 23 H 56
    Photo du profil de Têtuniçois

    Citrusse ce sont les bombes américaines qui nous ont libéré des nazis mais peut être penses-tu que l’on peut combattre les nazis avec des fleurs et des bisous .
    L’objectif des bombes de l’OTAN était des objectifs militaires . Les militaires serbes avaient un objectif d’épuration ethnique , de GENOCIDE .

     
  • Par Citrusse 19 Mai 2011 - 21 H 46
    Photo du profil de Citrusse

    @Solitaire32 Oui la guerre d’indépendance des États-Unis était une question de fric, de taxes… Ce sont bien les colons blancs qui se sont déclarés indépendants de la métropole, déclarant avec arrogance que cette terre était la leur. Les États-Unis sont fondés sur le génocide des peuples Indigènes d’Amérique.

    Et pas besoin d’avoir « fait » la guerre pour en comprendre toutes les horreurs! Dieu merci il y a un travail extraordinaire de transmission du savoir par les historienNEs, les journalistes, les professeurEs d’histoire et de lettres, les photographes de guerre, les victimes qui témoignent par des livres, les militantEs anti-guerre…

     
  • Par Solitaire32 19 Mai 2011 - 21 H 22

    @ Têtuniçois

    Pour la première fois je suis d’accord avec toi! Qu’ici a fais la guerre? Qu’ici a porter un casque bleu? Qu’ici a vu des bombes exploser devant les yeux? C’est très facile parler du méchant loup, mais en cas de guerre: la convention de Genève devient vite obsolète! On s’en fiche du respect envers notre ennemi!
    Oui les américains ne sont plus l’étoile de la Démocratie, mais même la guerre de leur indépendance c’était une guerre économique, comme toutes l’outres, alors…
    Mais j’étais dans l’armée de mon pays, j’eu d’accès a des faxes, mails etc… Tous confidentiel que publiée hors contexte pourraient faire exploser une nouvelle fois les Balkans! La même chose que le private Manning!
    Oui, il est un traître, il n’aucune excuse pour ce qu’il a fait! Mais il mérite être jugé avec impartialité, et purger sa peine tranquille avec décence et honneur, comme stipulé dans la convention de Genève! Ce quelqu’un qui a commis a un erreur, et pas un animal que on puisse torturé! Il a pensé en faire justice mais pour moi c’était vengeance…

     
  • Par Citrusse 19 Mai 2011 - 21 H 16
    Photo du profil de Citrusse

    @tetunicois Les civilEs mortEs sous les bombes de l’OTAN sont tellement plus heureuSEs d’être mortEs ainsi plutôt que par les tirs de l’armée serbe. Les bombes de l’OTAN ont un parfum de liberté qui reste imité, mais jamais égalé.

     
  • Par Têtuniçois 19 Mai 2011 - 18 H 51
    Photo du profil de Têtuniçois

    Citrusse dans TOUTES les guerres ,il y a des  » erreurs  » dans les cibles . Un exemple à Nice , les Alliés ont bombardé en 1944 un quartier de Nice en pensant bombarder la gare St Roch ( dans le but de gêner les troupes allemandes ) . Des civils français sont morts sous les bombes alliées à Rouen , Le Havre …..
    On a bien compris que les Etats Unis sont toujours les méchants mais ceux sont eux qui nous ont protégé du nazisme et du communisme . Ceux sont eux les « méchants » qui ont bombardé la Serbie pour empêcher le génocide des Bosniaques et des Kosovars .
    Concernant les viols , donne moi l’exemple d’une armée qui n’a jamais violé . Il faut toujours faire pour que cela ne se fasse pas mais malheureusement certains soldats se croient tout permis .

     
  • Par Citrusse 19 Mai 2011 - 15 H 53
    Photo du profil de Citrusse

    @tetunicois @Têtuniçois La guerre des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de la France et autres puissances occidentales contre l’Afghanistan n’a apporté ni la paix, ni la démocratie, ni les droits des femmes, ni les droits des homosexuels. Des femmes, des homosexuels, des lesbiennes et des hommes hétéros et bis AfghanEs civilEs sont mortEs assassinées par les bombes de l’OTAN, d’autres ont été mutiléEs à vie, d’autres ont perdu leur soeur, leur frère, leur mère, leur maison a été détruite… Une bombe lâchée sur un mariage c’est juste une erreur, excusez-nous pour le dérangement. Le régime mis en place par les États-Unis n’a rien d’égalitaire en ce qui concerne les droits des femmes et des pédés, d’ailleurs. Ce sont des seigneurs de guerre, des barons de la drogue. La libération des femmes afghanes se fera par les femmes afghanes elles-mêmes, éventuellement avec notre humble soutien. T’es pas au courant que partout où ils vont, les G.I. violent les indigènes? A écouter absolument, le témoignage de Mme Malalai Joya, féministe afghane totalement opposée aux talibans tout comme à l’occupation US (à chercher sur le net, ou trouver son bouquin en librairie, même si la 4e de couv de l’édition française ne met pas en avant son opposition à l’occupation).

     
  • Par Paul Denton 19 Mai 2011 - 15 H 45
    Photo du profil de Paul Denton

    @amanda: j’ai effectivement lu dans un article cet aspect de l’affaire. Tu as raison, il serait bon de creuser de ce côté. Mais l’article porte plus le clivage de l’Amérique sur Manning et surtout l’appel de Tatchell que sur son orientation sexuelle. Je voudrais en faire davantage mais l’actu a ses urgence. C’est aussi une question de moyens comme tu peux l’imaginer 😉 je te promets d’en parler si d’autres infos sortent d’ici-là 😉

     
  • Par Amanda 19 Mai 2011 - 14 H 26
    Photo du profil de Amanda

    @ Paul très bel article que tu nous fait là sur Bradley Manning excepté la partie sur son homosexualité qui n’est pas vraiment avérée. Une des dernières conversations qu’il avait eu avec le pirate qui l’a balancé fait penser qu’il pourrait aussi avoir des traits trans 🙂
    Ce que j’apprécie dans tes articles c’est que tu vas chercher des infos ailleurs, pas seulement en France. Ça se sent et c’est plutôt agréable.

     
  • Par Amanda 19 Mai 2011 - 14 H 22
    Photo du profil de Amanda

    @babar J’ai 25 ans et j’ai accès des choses dont tu ne soupçonnnes même pas l’existence tout simplement car en France comme ailleurs les institutions publiques font généralement appel à des entreprises privées. L’armée a nombreux gros contrats avec des sociétés de services et autres (par exemple Thalès) qui eux n’ont les mêmes états d’âme que l’armée ni les mêmes cloisonnements ou politiques de sécurité (moins de securité = gain d’argent). Sachant que ces sociétés ont en plus la volonté affiché d’avoir toujours de jeunes ingénieurs pas cher (voir technicienne comme moi, c’est encore moins cher) sous la main pour faire le sale boulot on peut toujours rêver quand il s’agit de contrôle de l’information. Oh ils ont bien des accords de confidentialité. Bradley Manning aussi en avait probablement. Ça dissuade mais ce n’est pas hermétique.

     
  • Par Têtuniçois 19 Mai 2011 - 7 H 18
    Photo du profil de Têtuniçois

    Le pacifisme à tout prix a donné la victoire à Hitler et a entrainé la mort de millions d’hommes , de femmes et d’enfants . Si Al Qaeda avait fait s’écraser des avions sur la France , il aurait fallu ne rien faire et ne pas intervenir en Afghanistan ? Dans l’Afghanistan des talibans les femmes adultères étaient décapités et ne parlons pas du sort des homosexuels . Si les islamistes arrivaient au pouvoir dans un pays , les premières victimes seraient les homosexuels et le gentil Bradley Manning serait décapité depuis longtemps .

     
  • Par Pas d'accord 19 Mai 2011 - 0 H 37
    Photo du profil de

    Ouh là les théories du complot… Quel serait l’objectif de la manipulation? L’armée américaine aurait elle même organisé des fuites pour qu’on l’accuse ensuite de crimes de guerre? Pas très logique. Après évidemment on peut apprécier différemment son acte. Traître à l’armée, oui, certainement, mais à son pays? Il n’a pas vendu les secrets à une puissances ennemie, il les a révélés au public.
    Cela me rappelle un peu le début du roman de Soljenitsyne Le Premier Cercle, où le héros russe révèle aux USA des renseignements sur le programme nucléaire soviétique…

     
  • Par babar 19 Mai 2011 - 0 H 07
    Photo du profil de babar

    Il fallait lire :

    Ensuite, ce qu’il advient ensuite du manipulé (leur)importe peu. Etre manipulé dans ces conditions, c’est aussi (pour eux) une « manière de servir » en tant que soldat…

     
  • Par babar 18 Mai 2011 - 22 H 54
    Photo du profil de babar

    En France, le secret militaire a une hiérarchie et un cloisonnement. Ce n’est pas une jeune recrue de 23 ans qui pourrait accéder aux informations dont il est question ici à propos de Wikileaks. Si ces informations ont pu être accessibles à Bradley Manning, c’est qu’on lui en a rendu intentionnellement l’accès possible sans que lui n’en ait conscience. Il a donc été manipulé ou, pire, c’est que les services secrets US sont vraiment dans un piètre état, ce dont je doute.

    Dans les affaires d’espionnage présumé, ce ne serait pas la première fois historiquement qu’on utiliserait et manipulerait un homosexuel ou une personne concernée par une affaire de moeurs ;)…

    Une fois la manipulation effective, on peut l’envelopper de toutes les considérations psy possibles, et aujourd’hui médiatiques. Mais l’objectif a été atteint par les maîtres d’oeuvre.

    Ensuite, ce qu’il advient ensuite du manipulé importe peu. Etre manipulé dans ces conditions, c’est aussi une « manière de servir » en tant que soldat…

     
  • Par Milkyway 18 Mai 2011 - 22 H 36
    Photo du profil de Milkyway

    Je suis du même avis que @pasdaccord. Les vrais traîtres à leur pays sont ceux (le complexe militaro-industriel, les lobbys pétroliers, les banksters, etc) qui envoient les enfants du peuple se faire massacrer dans des guerres illégales sous de faux prétextes (guerre du Vietnam, Irak, Afghanistan,..) dans le seul but est d’engraisser l’oligarchie au pouvoir. Les pacifistes de tous bords et surtout les gays doivent être fiers de Bradley Manning !
    Yagg ne pouvait pas passer à côté de cette affaire. Donc merci @paul-denton !

     
  • Par Têtuniçois 18 Mai 2011 - 22 H 05
    Photo du profil de Têtuniçois

    Pas d’accord , d’accord avec toi il faut qu’il soit jugé le plus vite possible ( mais la France qui est montrée du doigt n’a pas toujours des leçons à donner dans ce domaine , ni dans celui des prisons ) . Après il est évident qu’il faut dénoncer toute forme de torture . Personnellement ce n’est pas parce qu’il est gay que je prendrais automatiquement sa défense .

     
  • Par Citrusse 18 Mai 2011 - 21 H 16
    Photo du profil de Citrusse

    Bonjour Paul,

    Merci pour cet article. Je conseille également la lecture (en anglais) de l’article de l’écrivain Kenyon Farrow intitulé « What to do about Bradley Manning ». Kenyon Farrow apporte un autre regard face à cette alternative entre voir Bradley Manning soit comme un « traître » soit comme un « héros ».

    En gros, Kenyon Farrow écrit que, bien qu’il ne soit certainement pas en faveur des traitements dégradants dont Bradley Manning est l’objet, il n’est pas certain de partager les mêmes luttes que le soldat. Si Bradley Manning est l’auteur de ces fuites, pour quelles raisons a-t-il divulgué ces informations? (« I am unclear of the intent », écrit Kenyon Farrow = je ne suis pas certain de ses intentions.) Etait-ce pour protester contre Don’t ask don’t tell et « améliorer l’armée »? « Toute personne qui veut améliorer l’armée n’est pas à mon sens là où nous devrions placer notre énergie (militante) en priorité ».

    Kenyon Farrow souligne que Bradley Manning a peut-être rejoint l’armée sous la pression de son père.

    Il appelle à « un questionnement plus profond du militarisme » et de l’ubiquité de la violence exercée contre touTEs les détenuEs.

    http://kenyonfarrow.com/2011/03/30/what-to-do-about-bradley-manning/

     
  • Par Paul Denton 18 Mai 2011 - 20 H 46
    Photo du profil de Paul Denton

    @pasdaccord: merci 🙂

     
  • Par Pas d'accord 18 Mai 2011 - 20 H 29
    Photo du profil de

    Merci, cela fait longtemps que j’attendais un article sur lui.
    Premièrement il n’a jamais été prouvé que les fuites de Wikileaks ont mis qui que ce soit en danger. De plus ce que Manning a SOI-DISANT transmis concernait des évènements passés depuis longtemps!
    On parle beaucoup de présomption d’innocence en ce moment, mais voilà un jeune qui n’a pas été jugé et qui a déjà passé un an en prison dans des conditions proches de la torture. Et aucune voix ici ne s’élève pour le défendre (BHL?)…

    PS « les révélationS suggèreNT »… des perteS…

     
  • Par Têtuniçois 18 Mai 2011 - 18 H 32
    Photo du profil de Têtuniçois

    Dénoncer des crimes de l’armée américaine , c’est une chose mais tout balancer sur le net y compris des secrets qui mettent en danger d’autres soldats américains , c’est une HONTE ! Cela renforce les préjugés de ceux qui pensent que les homosexuels sont des traitres en puissance et que l’on ne peut pas leur faire confiance .

     
  • Par TornBlueJeans 18 Mai 2011 - 18 H 32

    Merci pour ce regard un peu différent sur Manning ! :’)

     
  • Par Horace 18 Mai 2011 - 18 H 10

    En prison pour avoir voulu dire la vérité sur la guerre. Bravo. Vraiment, les Etats-unis deviennent de plus un plus un pays réactionnaire barbare incapable de défendre la justice et les valeurs de l’humanisme. ça me dégoûte.