La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Un complément d'actualité LGBT
Et vous, qu'en pensez-vous?
Dernier Billet
Enquête | Politique | Religion | 11.05.2011 - 14 h 08 | 27 COMMENTAIRES
Qui sont ces extrémistes mobilisés contre la gay-pride de Tours?

Depuis deux semaines, une pétition appelant à lutter contre la Marche des Fiertés à Tours a suscité l’émoi des internautes. Enquête.

Mots-clés : , , ,

Depuis deux semaines, une pétition appelant à lutter contre la Marche des Fiertés à Tours a suscité l’émoi des internautes. Et pour cause, la première version – aujourd’hui censurée – ne faisait pas dans la demi-mesure: «Il y a une quinzaine d’années, la gay pride, c’était 50 folles déguisées qui se dandinaient à Paris. Aujourd’hui, il y en a une dans chaque ville, tout le monde s’y mêle car il est tendance pour les personnes qui se disent branchées de se joindre à l’arc-en-ciel Gay […], affirment les pétitionnaires. Si nous ne faisons rien, quel aura été notre rôle face à de telles abjections? […] Cette minorité (env. 6% de la population) n’a pas à exhiber sa marginalité sexuelle devant les yeux des riverains qui se baladent paisiblement en ville. Les yeux des enfants n’ont pas à être pris en otage par ce genre de spectacle!»

Lancée le 26 avril dernier par un collectif appelé «Ensemble contre la Gay Pride à Tours» sur le site france-petitions.com et destinée au préfet d’Indre et Loire, elle a réuni jusqu’à présent 400 signatures. Sur son blog, baptisé pasdegaypridecheznous, le collectif dit rassembler des «personnes de sensibilités parfois différentes sur la base d’un front commun, celui de lutter contre la Marche des Fiertés à Tours» et promet de «mener un certain nombre d’actions légales pour s’opposer à la Gay Pride du 21 mai prochain». En témoigne cette lettre ouverte adressée à Mgr Bernard Aubertin, archevêque de Tours, le 28 avril. Tout en se défendant d’être homophobe – «Il ne s’agit pas de juger les individus qui s’abaissent à de telles pratiques» – le «collectif» emploie des mots très durs contre l’homosexualité et la gay pride, qualifiant la première de «perversions sexuelles» et la seconde d’«abomination […], scandalisant [les] enfants, blessant tous ceux qui ont une idée de la réelle dignité de la nature humaine». Plus loin, le collectif fait le lien entre homosexualité et pédophilie: «Après tant de scandales de la pédophilie dont quelques pasteurs de l’Église se sont apparemment rendus complices, peut-on donner garantie à ces gayprides par notre silence ?» Mais se garde bien de donner davantage de détails sur ceux qui le composent.

Louis Dubois, chef de Vox Populi. (Photo Document remis)

GROUPUSCULE
En revanche, le site france-petitions.com qui accueille la pétition révèle l’identité de son initiateur: un certain Louis Dubois. L’homme n’est pas un inconnu sur la région de Tours. Il est à la tête de Vox Populi, «la voix du peuple» en latin, un mouvement qui se présente sur son blog comme un «groupe de résistance dissident pour une Touraine enracinée» et dit se situer sur un terrain «strictement local […] à l’échelle Tourangelle». En fait de groupe, il s’agirait plutôt d’un «groupuscule», constitué d’un «noyau dur d’une trentaine de membres et «d’environ 70 personnes, 80 au maximum» lors des manifestations, selon un observateur qui souhaite garder l’anonymat. Créé en 2010, Vox populi a acquis une certaine notoriété en organisant une série d’actions coups de poing ces deux dernières années: opposition à la Gay Pride 2010, au Salon de l’érotisme, et aux défenseurs des sans-papiers. «Ils n’ont pas d’influence mais ils commencent à être connus sur Tours», raconte ce témoin privilégié de la vie politique tourangelle.

Selon lui, Vox Populi puiserait sa force dans le manque de dynamisme politique de la ville. «En 1995, le règne de Jean Royer, maire très à droite notamment sur les questions de société, s’est achevé et la ville est passée à gauche (lire Mort de Jean Royer, surnommé « père la pudeur » et bête noire des homos). Depuis, comme le rapport gauche-droite n’est plus aussi clivant, les gens ont l’impression qu’il n’y a plus d’opposition et ne se reconnaissent plus dans le système.» Un vide politique qui aurait profité à Vox Populi, lequel prend soin de préciser qu’il «n’est rallié à aucun autre mouvement politique et n’est le sous-marin d’aucun parti électoraliste». Son blog fait pourtant apparaître des liens avec des groupes identitaires, parmi lesquels le blog Zentropa, point de rendez-vous des jeunes fascistes français et européens, et le Mouvement d’action sociale (MAS), groupuscule très influencé par les néofascistes italiens de la Casa Pound. Ces derniers ont créé un grand centre culturel de l’extrême droite romaine au sein d’un quartier populaire de Rome. Une initiative que Vox Populi souhaite manifestement reprendre à son compte. En effet, l’un de ses buts est de «pouvoir ouvrir un local [afin d'] accueillir toutes sortes de manifestations (conférence, séance de sport, salle ciné…). Un bastion [qui] permettrait à Vox Populi d’étendre son réseau en étant encore plus présent publiquement et d’avoir un point fixe connu de tous pour se retrouver», écrit le groupuscule sur son blog.

AMBIANCE PESANTE
Au LGP Région Centre, organisateur de la gay pride de Tours, on déplore la publicité accordée à l’extrême-droite. Son président, Romain Ménage, confie «passer son temps à répondre à la presse sur ce sujet». «En tant que citoyen, je suis atterré de voir une ville comme Tours associée à l’extrême-droite, dit-il. Mais comme président du centre LGP, je n’ai aucune inquiétude sur le déroulement de la Marche. Le service d’ordre est important et la police municipale est là pour sécuriser le parcours. Ce qui m’embête, c’est que toute cette affaire génère une ambiance pesante sur la ville. Alors que la Marche se veut festive.» Il salue la mobilisations des internautes qui ont crée une page «Contre la page anti gay pride de Tours» sur Facebook.

Pour le politologue Jean-Yves Camus, cette affaire démontre que « c’est bien la visibilité [des homosexuels, ndlr] qui est en cause. Jean-Marie Le Pen avait en 1996, lors de l’affaire Poulet-Dachary [du nom de cet élu FN de Toulon assassiné en août 1995 alors qu'il fréquentait des bars homosexuels], énoncé l’idée d’une non-immixion du FN dans la vie privée de ses membres, rappelle ce spécialiste de l’extrême-droite. Mais à Lyon notamment, des militants pro-Gollnisch ont participé à la perturbation des kiss-in. La question de l’homosexualité est un grand non-dit à l’extrême-droite. Il existe des homophobes déclarés (Renouveau français, catholiques intégristes), des homosexuels au FN et ailleurs, notamment dans la sphère néo-nazie; et des gens qui sont sur la ligne de Vox Populi.»

L’année dernière, la gay pride de Tours avait rassemblée environ 1 500 personnes, selon Romain Ménage. Il espère qu’elle en attirera «au moins 2 000» le 21 mai prochain, «ne serait-ce que pour en rabattre à l’extrême-droite». Les organisateurs de la Marche ont mis en place un nouveau circuit rythmé par des animations, des concerts et des expositions. De son côté, Vox Populi, qui dénonce la «censure […], le matracage médiatique [sic] et les actions d’opposition» à son égard et l’«immunité […], voire [la] bienveillance de la part des politiques et des médias» dont les «groupes» LGBT bénéficient selon lui, maintient son appel à manifester lors de la gay pride.

Montage Photo Paul Denton

Avatar de Paul Denton
Publié par
Salut à tous! Je suis étudiant en histoire et apprenti-journaliste. Correspondant pour les Dernières Nouvelles d'Alsace pendant trois ans, je collabore désormais pour Yagg depuis la Belgique. Tous mes articles ici: http://yagg.com/author/paul-denton/ Accro à l'info sous toutes ses formes. J'adore les séries télé, la gastronomie, les plaisirs de la chair et les randonnées. Je tiens trois blogs sur Yagg entre actualité LGBT, fiction, et critiques… Pour en savoir plus sur moi: http://yagg.com/2010/03/15/decouvrez-paul-denton-notre-yaggeur-de-la-semaine/
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (27)
Qui sont ces extrémistes mobilisés contre la gay-pride de Tours?
  • Par Paul Denton 14 juin 2011 - 18 H 32
    Avatar de Paul Denton

    @patrickdemonteau: tu te places sur le plan de la morale, moi sur le plan du journalisme, ce n’est pas du tout pareil ;) Des internautes m’alertent sur quelque chose qui les choque, je fais ma petite enquête. Si on suivait ton raisonnement, on ne s’intéresserait pas non plus aux petites assos LGBT…

     
  • Par Patrick Monteau 14 juin 2011 - 18 H 28

    Mais pourquoi accorde t’on tant d’importance à une petite poignée de gens qui ne représentent qu’eux mêmes et aucun parti politique ? C’est étrange…

     
  • Par Citrusse 24 mai 2011 - 12 H 36
    Avatar de Citrusse

    @amanda et @paul-denton A voir aussi, la version de Sud Solidaires 37:
    Vidéos (où un participant se fait gazer, etc.)
    http://www.solidaires37.org/spip.php?article559
    Communiqué
    http://www.solidaires37.org/spip.php?article558

     
  • Par Paul Denton 23 mai 2011 - 0 H 08
    Avatar de Paul Denton

    @amanda: je suis en période de concours, impossible pour moi de suivre l’affaire :s

    Mais La Nouvelle République a couvert la manif: http://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/ACTUALITE/24-Heures/Gay-Pride-la-fete-malgre-des-incidents

     
  • Par Amanda 23 mai 2011 - 0 H 02
    Avatar de Amanda

    D’après de ce qu’on m’a rapporté aujourd’hui, un groupe homophobe a tenté de créer des problèmes lors de la GayPride de Tours. Je n’en sais pas plus mais il y a des chances que ce soit les mêmes personnes …

     
  • Par luc 19 mai 2011 - 15 H 02

    Canard caché

    Toujours fidèle à ses réflexions ambiguës. Tu n’as qu’à suivre le char de Act Up et d’autres encore !!! tu verras s’ils n’on rien à revendiquer

     
  • Par Paul Denton 12 mai 2011 - 18 H 06
    Avatar de Paul Denton

    @matty: je précise tout de même dans mon article qu’il ne s’agit que de maximum 70 personnes. Il est évident qu’ils ne sont pas représentatifs (heureusement) de la région ;)

     
  • Par legrand 12 mai 2011 - 17 H 58

    Je trouve ça honteux, je suis de Tours et je compté déjà aller a la gay pride mais la ça me fait une raison de plus d’y aller. Je ne penser vraiment pas qu’on parlerai de Tours comme ça un jours, je suis extrêmement déçus.

     
  • Par Paul Denton 12 mai 2011 - 16 H 53
    Avatar de Paul Denton

    @Kelly Handy: merci pour votre message. Comme je le souligne dans mon article, il ne s’agit que d’une poignée de militants, pas d’un parti structuré comme le Front National. Ce qui inquiète les organisations antifascistes, c’est que les membres de ces groupuscules évoluent (par le renouvellement des générations) et leur mode d’action aussi. Il ne s’agit plus de casser du pédé mais d’apporter aux jeunes une culture fasciste à travers des sites comme Zentropa ou des projets de soit-disant « centres culturels » locaux.

    Comment agir? Sur le long terme en soutenant des médias comme Yagg qui sont des espaces d’informations incontournables et pas seulement que la question de l’extrême-droite (heureusement). Vous pouvez vous inscrire gratuitement sur Yagg ou soutenir le site. Infos juste ici: http://yagg.com/comment-aider-yagg-a-poursuivre-son-travail/

    Vous pouvez aussi assurer votre soutien plus directement au centre LGP Tours, je suis certain qu’ils seront sensibles à votre message. Contact ici: http://www.lgpregioncentre.org/spip.php?article7

    Pour ma part, je suis assez réservé sur l’intérêt d’un échange et d’une discussion avec ce type de militants…

     
  • Par Kelly Handy 12 mai 2011 - 16 H 26

    Question pratique: que peut on faire pour soutenir concrètement la GP de Tours? la page de 150 adhérents sur FB « Contre la page anti GP de Tours » ne me parait pas très pertinente.. Que peut on faire?

    Je suis en séjour au Canada pour un an, et je déplore tellement de voir ce qui se passe dans un pays comme le notre, c’est navrant, c’est dépitant! on avance si lentement, on stagne, on régresse même parfois!
    Un berceau d’homophobie, d’intolérance, d’ignorance comme celui ci ne devrait pas exister! On lit de la peur (peur d’être « victime.. ») dans la pétition de Vox Populi, c’est triste!

    Même s’ils nous exècrent, ces homophobes moyen ageux sont nos voisins, nos camarades dans la société, et ils ne changeront pas leur état d’esprit d’eux même.. Ce n’est qu’en nous rencontrant, et nous découvrant que l’on peut espérer les voir évoluer.

    Est ce qu’il se fait qqch vis à vis de ce groupe Vox Populi? un appel à l’échange, à la discussion? Par le LGP Région centre par exemple?

     
  • Par lesbovalley 12 mai 2011 - 14 H 45
    Avatar de lesbovalley

    ce qu’il a pas compris c’est qu’il n’y a pas que des gays dans cette marche, il se demene tout seul dans le vent se contente de stereotypes pour justifier sa haine et c’est pas lui qui va changer quoi que ce soit ce n’est qu’un con etroit d’esprit et derangé, basta !

     
  • Par lesbovalley 12 mai 2011 - 14 H 38
    Avatar de lesbovalley

    c’est un con c’est tout
    il se demene pour rien je le plaint d’etre aussi etroit d’esprit

     
  • Par babar 11 mai 2011 - 21 H 28
    Avatar de babar

    L’extrême droite semble vouloir jouer sur tous les fronts – on m’excusera ce jeu de mots.

    A Tours, c’est contre les LGBT. A Lyon, c’est en faveur des LGBT sur fond d’islamophobie que l’extrême droite tente d’infiltrer les événements LGBT :

    http://babar.yagg.com/2011/05/06/quand-lextreme-droite-tente-de-manipuler-un-kiss-in/

    A voir aussi l’excellent Complément d’enquête de ce lundi « La tentation de l’extrême droite » :

    http://info.france2.fr/complement-denquete/

     
  • Par Canardcaché 11 mai 2011 - 19 H 13
    Avatar de

    Risah: pardon je me suis mal exprimé et dangereusement exprimé

    « pour ce qu’elle est et qu’elle revendique (faussement à mon avis)… »

    Ce que je voulais dire:

    Pour ce qu’elle est et COMMENT elle revendique…Ou plutot ce qu’elle revendique d’être.

    Pour plus d’explications, en MP ou sur le chat.

     
  • Par Phil86 11 mai 2011 - 18 H 41
    Avatar de

    la Gay Pride telle qu’elle existe s’enracine dans l’histoire du Mouvement LGBT et plus particulièrement dans les émeutes de Stonewall, menées par des trans et des travs… il est donc essentiel, pour ne pas perdre l’identité historique de cet événement, qu’il conserve sa forme actuelle (et si cette forme énerve les homophobes, tant mieux ! :-) )… ce qui n’empêche pas de le compléter par des manifestations plus strictement politiques, ce qui se faisait aussi à l’époque d’ailleurs et que l’on a hélas perdu avec la dépolitisation des esprits… je ne pense pas qu’une majorité dans la société partage les vues de Vox Populi : soit les gens aiment bien la Gay-Pride, soit ils y sont indifférents (à mon avis, pour la plupart c’est ce dernier cas de figure)… il me semble que nous vivons quand même, et c’est heureux, dans une société culturellement fortement laïcisée (la religion, chrétienne (et plus particulièrement évangélique) ou musulmane, n’étant en regain que sur des territoires très limités, essentiellement certaines banlieues) et donc, malgré l’homophobie persistante, plus ouverte aujourd’hui à l’homosexualité qu’il y a 20 ou 30 ans…

     
  • Par Risah 11 mai 2011 - 18 H 40
    Avatar de

    Comment ca Canardcaché, contre ce qu’elle revendique?

     
  • Par Canardcaché 11 mai 2011 - 18 H 16
    Avatar de

    Je vais être clair: je suis totalement contre la gaypride telle qu’elle existe aujourd’hui en France… pour ce qu’elle est et qu’elle revendique (faussement à mon avis)…

    MAIS!!!!

    Il n’est, je pense pas nécessaire de jouer l’homophobie de bas étage et de surcroit très violent… en faisant ça, ils se sabordent eux même et c’est tant mieux!!!

    « ils sont tellement en décalage avec la société, que c’en est risible… » Moi je ne pense pas qu’ils soient si en décalage que ça et c’est justement le problème.

     
  • Par Horace 11 mai 2011 - 17 H 23

    Il y a quelque chose qui me fait hurler de rire sur Vox populi, c’est l’imagerie prise au film V pour Vendetta alors que dans le film, ils sont idéologiquement très proche (très très très proche) du pouvoir totalitaire, et en complète opposition aux idéaux révolutionnaires présentés. De plus, l’homophobie est clairement attaquée dans ce film. Preuve que leur QI ne doit pas avoir deux chiffres.

     
  • Par Phil86 11 mai 2011 - 16 H 35
    Avatar de

    ce qui peut être marrant à faire, c’est de saboter leur pétition à la noix en la transformant en tribune pro-gay dans les commentaires liés aux signatures : http://www.france-petitions.com/petition/55/pas-de-gay-pride-chez-nous ça va les énerver ! :-)

     
  • Par Vincent 11 mai 2011 - 16 H 29
    Avatar de Vincent

    merci ;)

     
  • Par Klav' 11 mai 2011 - 16 H 29

    C’est nouveau comme mot « homofolie »?
    Il commence à revenir pas mal dans des commentaires de divers sites d’actu ces derniers temps, je l’avais jamais lu avant.

     
  • Par Phil86 11 mai 2011 - 16 H 15
    Avatar de

    le plus comique c’est que ces pseudo défenseurs de la soi-disant « liberté d’expression » que prétendent être les frontistes et autres sarkolepénistes n’ont même pas le courage de s’appliquer à eux-mêmes ce qu’ils exigent des autres : soit leurs blogs sont fermés aux commentaires (comme celui de ce groupuscule : quel courage !!) soit ils sont modérés a priori et les messages contraires à l’idéologie du site mais parfaitement respectueux des chartes habituellement en vigueur partout ne sont pas validés (comme sur fdesouche par exemple, où cela m’est arrivé)

     
  • Par Phil86 11 mai 2011 - 16 H 10
    Avatar de

    en tout cas, excellent article, très bien écrit et documenté ! ;-)

     
  • Par Phil86 11 mai 2011 - 16 H 09
    Avatar de

    la Gay-Pride les dérange ? c’est le signe qu’elle doit continuer d’exister ! ils savent que les homos sont là et bien là, ce qu’ils veulent c’est qu’ils ne se montrent pas, eh bien non, les homos se montrent tout comme les hétéros ne cessent de le faire :-) quant à leurs pseudo-argument sur « l’abjection », « l’abomination » et la « perversion », ils sont tellement en décalage avec la société, que c’en est risible…

     
  • Publicité