La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Un complément d'actualité LGBT
Et vous, qu'en pensez-vous?
Dernier Billet
International | Politique | Religion | 02.02.2011 - 21 h 46 | 16 COMMENTAIRES
Italie: Un prélat attaque un opposant politique de Silvio Berlusconi sur son homosexualité

Une diatribe anti-homo qui intervient dans une atmosphère de fin de règne pour le chef du gouvernement italien.

Étiquettes : , , , ,

Monseigneur Arduino Bertoldo, évêque émérite de Foligno (Ombrie), tacle le politicien Nichi Vendola. Le gouverneur de gauche, homosexuel, serait bien pire pécheur que Silvio Berlusconi, selon l’homme d’Église. Une diatribe anti-homo qui intervient dans une atmosphère de fin de règne pour le chef du gouvernement italien.


« IL S’EST REGARDÉ, LUI? »
Faut-il que l’image du président du conseil italien Silvio Berlusconi soit dégradée pour qu’un archevêque sorte de sa retraite pour voler à son secours. « Au moins Berlusconi dans son péché ne fait pas offense à la loi naturelle, il suit la nature », a notamment déclaré Monseigneur Bertoldo (ci-dessus). Le prélat répondait ainsi aux accusations de Nichi Vendola (ci-contre) contre le chef du Gouvernement. Le gouverneur des Pouilles, figure montante de la gauche et ouvertement homosexuel a multiplié les attaques contre Silvio Berlusconi. « Il exige que Berlusconi change de style de vie, tonne l’archevêque, mais il s’est regardé, lui? (…) Vendola non seulement commet des péchés, mais il enfreint la nature. Il fait donc bien pire et ferait mieux de se taire ». De son côté, Nichi Vendola, qui a fait son coming-out à 32 ans – il en aujourd’hui 52 – affiche sa sérénité. Catholique fervent et militant homosexuel, il déclarait au magazine féminin A l’été dernier: « Elle [l’Italie, ndlr] est prête à un premier ministre capable de dire la vérité. Je n’ai jamais menti sur ma vie privée. Les autres ont fait de l’hypocrisie la marque de leur discours. » Ce n’est pas parce qu’il porte une boucle d’oreille que l’homme n’est pas un politicien chevronné.

« BERLUSCONI VA FINIR COMME MOUBARAK »
Empêtré dans le « Rubygate » du nom de cette escort-girl marocaine dont il est accusé d’avoir rémunéré les prestations sexuelles alors qu’elle était mineure à l’époque des faits, Silvio Berlusconi pourrait perdre le pouvoir très prochainement. Daniele Nardini, rédacteur en chef du site d’information LGBT italien Gay.it, veut y croire et livre à Yagg son analyse de la crise qui secoue la firme Berlusconi: « Ces derniers temps, tous les médias italien parlent beaucoup du scandale sexuel qui touche Berlusconi, et ses supporters, dont certains appartiennent au Vatican, essayent de dévier le débat sur la moralité de personnalités gays comme Nichi Vendola. Les médias de centre-droit amplifient ce genre d’idées parce qu’ils sont proches de Silvio Berlusconi mais personne d’autre ne peut croire que leur avis est fondé ». Conclusion de Daniele Nardini: « Ici, il y a ce sentiment que Berlusconi va finir comme Moubarak [le président égyptien] ».

ESCORT-BOYS
Dernier coup dur en date pour le chef du gouvernement italien, voilà que son ex-avocat, Carlo Taormina, qui a également été son ministre jusqu’en 2008, balance son ancien client et patron dans la presse en révélant que ce dernier n’avait rien contre les homosexuels, qu’il en avait dans son équipe et qu’il allait jusqu’à payer des escort-boys à certains de ses collaborateurs. Avérées ou pas, ces nouvelles accusations ont de quoi faire voler en éclats l’image de rital sévèrement burné que le Cavaliere s’est construit à coup de déclarations provocatrices. En novembre dernier, il avait ainsi claironné qu’« il vaut mieux aimer les jolies filles qu’être gay » (lire Pour Silvio Berlusconi, « mieux vaut avoir la passion des belles femmes qu’être gay »).

Bref, ce nouveau scandale tombe au plus mal pour le chef du gouvernement italien. Avec une cote de popularité inférieure à 40%, plombée par un plan d’austérité, des querelles politiques internes et des scandales de corruption, Berlusconi est-il « Essere agli sgoccioli », au bout du rouleau, comme on dit en Italie ? Affaire à suivre.

Cet article vous a plu? Soutenez le travail de Yagg en cliquant ici.

Photo du profil de Paul Denton
Publié par
Bonjour. Je suis journaliste-CM spécialisé dans la gestion des réseaux sociaux Mes blogs sur Yagg: http://yagg.com/author/paul-denton/ Accro à l'info sous toutes ses formes. J'adore les séries télé, la gastronomie, les plaisirs de la chair et les randonnées.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (16)
Italie: Un prélat attaque un opposant politique de Silvio Berlusconi sur son homosexualité
  • Par Monteau Patrick 13 Fév 2011 - 12 H 30

    Monseigneur Arduino Bertoldo, évêque émérite de Foligno (Ombrie)est un bouffon c’est out !

     
  • Par MONTEAU Patrick 12 Fév 2011 - 12 H 46

    Berlusconi (c’est étrange) m’a toujours inspiré le dégoût.

    Je conseille à nos amis de regarder « SALO ou les 120 journées de Sodome » et il verront bien que les pires se trouvent plus généralement dans certaines sphères de la haute bourgeoisie qui ont des pratiques particulières.

     
  • Par brethmas 04 Fév 2011 - 10 H 05

    Non monsieur Geoffrey.

    L’âge du consentement sexuel (« éclairé et gratuit » est 15 ans révolus dans toute l’Europe.
    Et l’amalgame que vous faites ici entre la pédophilie et les grands adolescents est digne des discours les plus malsains des pires homophobes.

     
  • Par luc 04 Fév 2011 - 8 H 00

    Encore les sectes religieuses qui se mèlent de tout ce qui ne les regarde pas.

    C’est un pêché à lui tout seul cet homme

     
  • Par nileju 03 Fév 2011 - 18 H 04
    Photo du profil de

    Mais ça vous surprends toujours vous ce genre de propos dans la bouche d’un home d’église ? moi pas en tout cas, je suis pour l’abolition des religions tels qu’elles soient ce ne sont que des sectes malfaisantes.

     
  • Par Têtuniçois 03 Fév 2011 - 17 H 37

    Comme VOLTAIRE , écrasons l’infâme !

     
  • Par Geoffrey 03 Fév 2011 - 17 H 08

    Berlusconi est aussi coupable que son Monseigneur,quelle différence entre ce « bouffeur » de jeunes vierges mineures qu’il est et ce « bouffeur » de jeunes anus masculins vierges mineurs,pour moi s’en prendre à des jeunes de moins de 18ans c’est un crime nommé : pédophilie !!! et puni par la loi
    Geoffrey

     
  • Par annemarie 03 Fév 2011 - 16 H 41

    et dieu reconnaitra les siens…………
    ce n’est dans les palais dores
    mais ce monseignor ira retrouver williamson extrême droite
    plus je les vois
    plus ils m’ecoeurent

     
  • Par Léo 03 Fév 2011 - 16 H 00

    Le prélat, en digne représentant de sa secte, ignore encore que faire l’amour avec des mineur(e)s, que l’on paye qui plus est, est illégal.
    Aucune morale ces ensoutanés !

     
  • Par Têtuniçois 03 Fév 2011 - 14 H 54

    Comment des homos peuvent-ils être assez …. pour continuer à collaborer avec cette secte homophobe en allant à la messe le dimanche ?

     
  • Par belcanto 03 Fév 2011 - 10 H 07
    Photo du profil de

    Alors là , ça , c ‘ est puissant :  » Vendola non seulement commet des péchés , mais il enfreint la nature . Il fait donc bien pire et ferait mieux de se taire  » . Je ne suis pas du tout sûr ( c ‘ est vraiment le cas de le dire ) que les théologiens eux-mêmes suivent  » le Monseigneur  » sur ce point !!

     
  • Par superbenjamin 03 Fév 2011 - 7 H 00
    Photo du profil de superbenjamin

    Payer pour du sexe, et avec des mineures, c’est « naturel »…

     
  • Par pitaladio 02 Fév 2011 - 21 H 55
    Photo du profil de

    beurk beurk beurk (chais pas comment on dit en italien, tiens)